Drame d’Hillsborough : une condamnation à une amende choque les familles de victimes

David Duckenfield, chef de la police en 1989, a échappé à une condamnation
David Duckenfield, chef de la police en 1989, a échappé à une condamnation - © LINDSEY PARNABY - AFP

Un ancien cadre du club de football de Sheffield a été condamné lundi à une amende pour une infraction à la sécurité le jour du drame du stade d’Hillsborough, à Sheffield, en 1989, une sanction qui a choqué les proches des victimes.

Graham Mackrell, 69 ans, chargé de la sécurité du stade lors de la demi-finale de la Coupe d’Angleterre de football opposant les Reds à Nottingham Forest le 15 avril 1989, a été condamné lundi par le tribunal de Preston à 6.500 livres (7.500 euros) d’amende pour ne pas s’être assuré qu’il y avait assez de tourniquets permettant d’empêcher la formation d’une foule extrêmement nombreuse aux abords du terrain. Il a aussi été condamné à verser 5.000 livres (5.800 euros) au titre des frais de justice.

Le drame s’est déroulé alors que des supporters de Liverpool se pressaient devant les tourniquets, le coup d’envoi approchant. La sécurité avait fait ouvrir une porte conduisant à l’aile qui leur était réservée, pour alléger la pression. Mais les fans s’étaient rués sur une tribune déjà surpeuplée.

Au total, 96 supporters de Liverpool avaient trouvé la mort dans cette tragédie, la pire ayant jamais frappé le sport britannique.

Il n’y avait que sept tourniquets pour les 10.100 fans de Liverpool disposant de places debout.

M. Mackrell « aurait dû se rendre compte du risque évident qu’un tel nombre de spectateurs ne puisse pas franchir sept tourniquets à temps pour le coup d’envoi », a déclaré le juge Peter Openshaw.

Il a toutefois souligné que l’infraction commise par M. Mackrell n’avait pas directement provoqué la catastrophe.

Pour Christine Burke, dont le père, Henry, est décédé dans le drame, M. Mackrell « aurait dû être licencié immédiatement ». Mais il a « continué sa carrière » et « il a été promu », s’est-elle indignée.

« Nos 96 (victimes) méritent mieux que ça », a aussi réagi Louise Brooks, dont le frère Andrew a péri au stade d’Hillsborough. Divisé par le nombre de victimes, le montant de l’amende « fait 67,70 livres par personne », a-t-elle calculé. « Honteux. Trente ans pour arriver à ça… », a-t-elle déclaré.

L’ex-commissaire David Duckenfield, responsable du dispositif de sécurité lors du match, était également poursuivi pour l’homicide involontaire par grave négligence de 95 victimes mais, à l’issue de son procès, le jury n’est pas parvenu à un verdict quant à sa culpabilité.

La justice devrait décider le mois prochain si M. Duckenfield sera rejugé.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK