Crystal Palace a voulu se séparer de Christian Benteke, ça a réveillé "Big Ben"

Christian Benteke aurait pu quitter Crystal Palace lors du dernier mercato. Mais le Diable rouge a décidé de rester et de se battre pour sa place. Depuis trois mois et demi, il retrouve toutes ses sensations… et sa place dans l’équipe. Sa direction a pensé à le vendre. "Ça a été un boost", révèle-t-il.

La saison de Christian Benteke n’avait pas commencé de manière idéale. Vu son temps de jeu (58 minutes en trois mois) et sa situation contractuelle (fin de bail en juin), la direction de Crystal Palace n’aurait pas été contre un départ. Les approches de West Bromwich étaient réelles, c’est Benteke qui a refusé de partir. Comme nous l’avait confié son agent fin janvier.

Ce manque de confiance aurait pu l’enfoncer, ça l’a fait réagir. "Honnêtement, ça a été un boost", a-t-il assuré à Het Laatste Nieuws. "Je leur ai dit : je décide quand je pars. Pas les gens, pas l’entraîneur, pas ma femme, mes parents ou mon agent. J’ai mon sort entre les mains. Et avec tout le respect que j’ai pour les autres attaquants, je sais ce que mes qualités peuvent apporter à l’équipe".

Le renouveau s’est amorcé le 6 décembre. L’attaquant est enfin titularisé par Roy Hodgson. Le Liégeois déballe son cadeau de Saint Nicolas avec l’envie d’un gamin, claque un doublé et se relance totalement. Depuis, il a débuté 12 des 18 rencontres et a marqué à 5 reprises. Big Ben n’avait pas perdu ses qualités (notamment son impressionnant jeu aérien), il s’est réveillé.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK