Charly Musonda : "Je suis sur la bonne voie pour un retour, ce serait un come-back incroyable"

Charly Musonda Junior s’est confié à la BBC sur son comeback miraculeux. Le milieu belge, qui était considéré comme l’un des plus grands talents en devenir rêve de revenir sur les terrains de foot afin de retrouver les sommets.

Depuis plusieurs mois maintenant, on peut voir sur le compte Instagram de Charly Musonda Junior que le joueur travaille comme un forcené. L’objectif : pouvoir regoûter à la joie du terrain et du football.

Pur produit de l’école des jeunes d’Anderlecht, Musonda est convoité par toute l’Europe et il quitte les mauves à 15 ans pour Chelsea en 2012. Promis au plus bel avenir, le Bruxellois voit sa progression arrêtée par des blessures à répétition. Sous contrat avec Chelsea jusqu’en 2022, Charly Jr est successivement prêté au Betis Seville, au Celtic Glasgow avant de prendre la direction du Vitesse Arnhem.

C’est aux Pays-Bas qu’il va subir sa plus grave blessure. Touché à un genou en septembre 2018, ce n’est qu’à l’automne 2019 qu’il passe par la case opération. Si l’avenir est compliqué, 7 mois plus tard le jeune homme âgé aujourd’hui de 24 ans est proche d’un retour.

"J’ai tout de suite su que quelque chose n’allait pas car lorsque je me suis levé, je ne pouvais pas marcher", commence par expliquer Charly Musonda à la BBC.

Et d’ajouter : "Les médecins m’ont dit ensuite : Si vous subissez une opération maintenant, vous allez rater une autre année. Cela fera trois ans sans jouer au football. Il y a des risques de ne jamais revenir. Surtout que l’opération que je devais subir n’est pas courante dans le football. Ce n’est pas comme les ligaments antérieurs où six mois plus tard, vous pouvez revenir sur les terrains. Les médecins m’ont dit que les chances de revenir étaient de l’ordre de 20%. Revenir et être au plus haut niveau, pouvoir à nouveau jouer pour un club comme Chelsea, c’était donc quasi impossible."

"Je suis sur la bonne voie"

Malgré ça, Charly décide de se faire opérer et travaille dur pour un retour qu’il qualifie de miraculeux : "Je mentirais en disant que ça a été facile, mais j’ai toujours su que certaines difficultés valaient la peine d’être traversées. Je me sens comme un combattant qui se prépare pour un match de boxe. Ce serait un come-back incroyable, une histoire incroyable. Chaque jour est une étape du voyage, chaque jour est plus proche d’un retour. Je suis sur la bonne voie", continue d’expliquer le joueur à la BBC.

Car finalement, le joueur n’a encore que 24 ans. Il lui reste pas mal d’années pour pouvoir montrer toute l’étendue de son talent : "Je suis sûr que si j’y arrive et que je reviens, je peux jouer encore dix bonnes années. Je n’ai encore que 24 ans et je suis dans la fleur de l’âge. Je peux y arriver et c’est mon objectif."

Difficile de regarder du football à la télé

En plus de cette revalidation compliquée, Charly Munsonda a aussi vu ses anciens camarades chez les jeunes de Chelsea percer au plus haut niveau avec les BluesMason Mount, Tammy Abraham et Reece James. "Je sais à quel point c’est difficile de percer, je suis donc très fier d’eux. Voir des gens avec qui vous avez grandi réussir à ce point, on ne peut qu’être heureux. Et j’espère que je pourrai un jour m’entraîner et jouer avec eux à nouveau. Car ça a été difficile de voir ça quand toi tu ne peux pas jouer au football. Il n’y a pas que ça non plus qui était compliqué. Je ne peux pas regarder de football à la TV et je passe des nuits à y penser, parfois sans même pouvoir dormir."

"Mon père est l’une des raisons pour laquelle je veux revenir"

Finalement, la tournure de la carrière de Chary Junior rappelle un peu celle de son père. Lui aussi, considéré comme un milieu talentueux à Anderlecht, devra mettre un terme à sa carrière en raison d’une lourde blessure au genou.

"Mon père est l’une des raisons pour lesquelles je veux revenir. Je ne veux pas que ma carrière se termine sur une blessure au genou. Je veux montrer que mon histoire était semblable, mais que je suis revenu. Durant chaque jour de ma revalidation, j’y ai pensé. J’ai pensé à mon père, à tous ceux qui n’y sont pas arrivés. Mon père est mon inspiration, je fais ça pour lui", conclut le joueur.

Toujours sous contrat avec Chelsea jusqu’en 2022, Charly a récemment repris l’entraînement avec les U23 du club. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts pour que les pépins physiques arrêtent de lui tomber dessus et pour qu’enfin toute l’Europe puisse admirer ce talent.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK