Aston Villa, la plus mauvaise attaque d'Europe

13 buts en 27 journées de Premier League, le bilan offensif des Villains est tout simplement catastrophique. Villa devance, dans le classement peu envié des attaques les moins prolifiques d'Europe, l'Academia Coimbra qui a inscrit 15 buts en 23 rencontres de championnat au Portugal et ensuite Grenade (Liga - 16 buts en 25 matches) et Hambourg (Bundesliga - 16 buts en 24 journées).

Tous les espoirs (ou preque) reposent aujourd'hui sur les épaules de Christian Benteke qui, en 2012-2013, avait inscrit pas moins de ... 19 buts, un total que Villa (et pas seulement Benteke) aura toutes les difficultés du monde à atteindre à la fin de cette saison-ci !

Oui mais voilà, victime d'une déchirure au tendon d'Achille en avril dernier, Christian Benteke peine à revenir à son meilleur niveau et à retrouver ses sensations de buteur, au grand dam des Villains. Son compteur en championnat affiche seulement 2 buts depuis son retour à la compétition. Et quand il marque, comme ce fut le cas à Crystal Palace (succès 0-1) et contre Manchester United (partage 1-1), son club prend des points. Ces deux buts ont ainsi rapporté 4 unités à sa formation. Mais deux buts, c'est évidemment insuffisant...

Le temps presse et aussi bien le public que le staff de Villa croisent donc les doigts pour que le Diable Rouge retrouve son efficacité d'antan. Le maintien du club en dépend sans aucun doute.

Ce mardi soir, Aston Villa, actuellement 19ème sur 20 au général, accueille West Bromwich dans le cadre de la 28ème journée en Premier League avec l'objectif de quitter la zone de relégation. La soirée s'annonce chaude à Villa Park.

G.Bayet

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK