Manchester City s'impose facilement à Arsenal pour la première d'Emery

Manchester City s’est facilement imposé sur la pelouse d’Arsenal pour la première d’Unaï Emery. Les hommes de Pep Guardiola ont monopolisé le cuir toute la rencontre. Score final : 0-2 grâce à des buts de Sterling et Silva.  

Le résumé de la rencontre

S’il fallait une réponse au favori pour la Premier League cette année, City a donné quelques indices, tant les joueurs de Pep Guardiola ont dominé le match.

Aucun Belge n’est présent sur la pelouse en début de rencontre. C’est donc du banc que Vincent Kompany et Kevin De Bruyne ont assisté au récital de leur équipe, où la recrue phare de l’été, Ryad Mahrez est titulaire.

Du côté des canonniers, Unaï Emery constate que le chantier laissé par Arsène Wenger sera plus long que prévu. Car la première mi-temps n’a pratiquement été jouée que dans le camp des locaux. Manchester City a dominé tant au niveau des actions que de la possession de balle. Il ne faut d’ailleurs aux Citizens que 14 minutes pour ouvrir le score via Strerling.

City impose sa loi sur Arsenal pendant ces 45 premières minutes. C’est un début de match très compliqué pour les hommes d’Emery qui aurait pu rentrer aux vestiaires avec un score bien plus sévère.

Dès l’entame de la seconde période, Manchester City remet le pied sur le ballon et la pression sur Arsenal qui n’y arrive toujours pas. Il faut faire attention pour les hommes de Guardiola, un but d’Arsenal peut tout changer, comme ce tir d’Alexandre Lacazette monté à la 55ème à la place de Ramsey.ser

City pousse et passe tout prêt du 0-2. Agüero se joue de Guendouzi, qu'il prend de vitesse et s'avance vers le but. L'Argentin perd son duel avec Cech, qui effectue une parade décisive ! Alors que De Bruyne (monté à la 60ème ) était seul.

Pas de panique du côté des visiteurs. Un manqué pour un réussi. Moins d’une minute après la tentative loupée de l’Argentin, Bernardo Silva fait le break (64ème).

Malgré quelques tentatives d’Arsenal, le score ne change plus. City s’impose facilement et avec la manière. Pour Arsenal, la route sera encore longue avant de retrouver son lustre d’antan. Pep Guardiola reste invaincu face à Emery (7 victoires, 4 nuls).

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK