Après 650 jours d'absence, Kompany retrouve la C1

Vincent Kompany
Vincent Kompany - © PATRICK HERTZOG - AFP

Vincent Kompany a enfin retrouvé la scène européenne ce mardi face à Bâle (0-4) en huitième de finale de la Ligue des Champions. Écarté par les blessures à répétition, Vince The Prince n'avait plus goûté à la C1 depuis le 4 mai 2016. Soit 650 jours. Une éternité.

Un souvenir au goût amer puisqu'il avait dû quitter la pelouse après seulement dix minutes contre le Real Madrid. Pour retrouver trace d'un match complet dans cette compétition, il faut remonter à la demi-finale aller (le 26 avril).

Tout cela est loin. Le capitaine de City savoure. "Comme je l'ai dit avant le match. Sur le terrain avec les gars ou en cuisine avec les enfants, je suis heureux partout pour le moment", a-t-il confié avec un grand sourire au micro officiel de la Ligue des Champions.

"L'important c'était de récupérer le ballon rapidement dans cette rencontre. Une défense à quatre comme la nôtre doit étirer le jeu un maximum. Et nous l'avons bien fait. C'était difficile. Il faisait glacial ce soir. Dans ce genre de conditions, cela aurait pu être difficile pour nous. Cela reste un match de Ligue des Champions."

Contre Bâle, le Bruxellois a livré une prestation sobre et efficace. "C'est très bien pour lui. C'est un gars qui sait comment défendre et il a fait une bonne performance", a souligné Pep Guardiola, son entraîneur.

Son équipe a déroulé et n'aura plus qu'à valider sa qualification dans trois semaines. Mais Kompany ne veut pas que City se repose sur ce résultat. "Avec un 2-2 ou un 3-2, on n'abordera pas le tour suivant avec un bon sentiment. Si on ne manque pas de motivation et de concentration, on devrait encore pouvoir battre cette équipe."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK