1990, la dernière fois que Liverpool était champion…

Trente ans après son dernier titre, Liverpool goûte donc à nouveau au "We Are the Champions". Les Reds sont champions d'Angleterre pour la 19ème fois et après une longue, très longue période de patience. Depuis le dernier titre durant la saison 1989/1990, les choses ont changé. On se lance donc dans ce petit exercice de style, décalé et insolite. Tout commence par cette phrase : La dernière fois que Liverpool était champion...
3 images
Trente ans après son dernier titre, Liverpool goûte donc à nouveau au "We Are the Champions". Les Reds sont champions d'Angleterre pour la 19ème fois et après une longue, très longue période de patience. Depuis le dernier titre durant la saison 1989/1990, les choses ont changé. On se lance donc dans ce petit exercice de style, décalé et insolite. Tout commence par cette phrase : La dernière fois que Liverpool était champion... - © www.liverpoolfc.com

Trente ans après son dernier titre, Liverpool goûte donc à nouveau au "We Are the Champions". Les Reds sont champions d’Angleterre pour la 19ème fois et après une longue, très longue période de patience. Depuis le dernier titre durant la saison 1989/1990, les choses ont bien changé. On se lance donc dans ce petit exercice de style, décalé et insolite. Tout commence par cette phrase : La dernière fois que Liverpool était champion…

…les deux Manchester étaient unis dans le ventre mou

Si Liverpool et Anfield étaient à la fête au terme de la saison 1989/1990, les deux rivaux de Manchester -eux- végétaient dans le ventre mou du classement. Manchester City n’était pas encore l’équipe que l’on connaît aujourd’hui. Le fonds d’investissement d’Abu Dhabi n’avait pas encore racheté le club. En 89/90, City vient en fait de retrouver la première division et pour leur première saison les Cityzens vont terminer 14ème.

Juste au-dessus, à la 13ème place, on retrouve en fait le voisin. Manchester United est alors dirigé par Alex Ferguson (sa 4ème saison), mais le manager écossais n’est pas encore très populaire. Les supporters réclament sa tête. Finalement, Sir Alex offrira un trophée à United en toute fin de saison grâce à la Cup.

En 1990, United ne compte 'que' 7 titres de champion d’Angleterre. C’est peu face aux 18 de Liverpool qui est alors très nettement le club numéro un du nord de l’Angleterre. Aujourd’hui, en 2020, Man U est devant avec 20 sacres, mais Liverpool suit juste derrière avec ce 19ème titre décroché cette saison. De quoi toujours alimenter la rivalité entre Reds et Red Devils.

…seulement 5 joueurs du noyau actuel étaient nés !

Dans les 28 joueurs qui composent le noyau A actuel de Liverpool, seulement 5 joueurs avaient vu le jour quand Alan Hansen a soulevé le trophée en 1990 : Adrian, Andy Lonergan, Dejan Lovren, James Milner et Adam Lallana. Ça signifie que plus de 80% des joueurs de Jürgen Klopp n’étaient pas encore nés ! Le coach allemand lui commençait sa carrière de joueur professionnel lors de la saison 1989/1990 avec le Rot Weiss Francfort. 

…le Club de Bruges décrochait le titre en Belgique

Une semaine après le succès de Liverpool, en Belgique, c’est le Club de Bruges qui était sacré champion. Si les Anglais pouvaient compter sur John Barnes et ses 22 buts en championnat, du côté brugeois l’artificier se nommait Frank Farina. L’attaquant australien a planté 24 buts cette saison là et décroché le titre de meilleur buteur.

Dans l’équipe Blauw en Zwart de l’époque on retrouvait aussi Dany Verlinden, Vital Borkelmans, Pascal Plovie, Lorenzo Staelens, Jan Ceulemans, Kenneth Brylle, Foeke Booy ou encore le Soulier d’Or de l’année 1990 : Franky Van der Elst.

…la communauté européenne s’accordait sur la réunification allemande

Pendant que Liverpool écartait QPR et soulèvait le trophée, pas très loin de là, à Dublin, le Conseil européen était en réunion le 28 avril 1990. Et la communauté européenne prennait une décision importante en se mettant d’accord sur la réunification allemande. Léger clin d’œil, aujourd’hui, c’est un entraîneur allemand qui ramène le titre de champion à Anfield.

Cette réunion du 28 avril 1990 est aussi entrée dans l’histoire car elle est considérée comme l’origine du processus qui amènera à la signature du Traité de Maastricht, et donc la fondation de l’Union européenne, en février 1992.

…les grands dirigeants s’appelaient Thatcher, Mitterrand ou Bush senior

Le Royaume-Uni de 1990 était dirigé par Margaret Thatcher, la première femme Première ministre. Après 11 ans, elle s’apprêtait en fait à passer la main à John Major qui allait lui succéder en novembre 1990.

De l’autre côté de la Manche, François Mitterrand était président de la République française. Emmanuel Macron, lui, découvrait l’adolescence du côté d’Amiens, il n’avait que… 12 ans !

Aux Etats-Unis, quelques mois avant la guerre du Golfe, le pays était alors dirigé par George Bush senior.

En Russie, c’était la dislocation de l’URSS et la période des démêlés entre Mikhaïl Gorbatchev et Boris Eltsine (futur premier Président de la fédération de Russie en 1991).

Chez nous, Wilfried Martens occupait le poste de Premier ministre et Baudoin était le Roi des Belges. Sophie Wilmès était à peine plus âgée qu’Emmanuel Macron, elle avait 15 ans à l’époque.

…Madonna était en tête des charts

Quand Liverpool soulevait le trophée le 28 avril 1990, c’est Madonna qui était en tête des charts anglais. Son titre 'Vogue' tournait dans les oreilles des Britanniques. Dernière chanson de l’album 'I’m Breathless' (1990), 'Vogue' reste le troisième plus grand tube de l’Américaine.

Malheureusement, ce morceau n’est pas vraiment la première chanson qui vient en tête pour fêter un titre de champion. Une autre musique a probablement été diffusée dans le vestiaire des Reds après le match décisif. Par contre, durant la soirée en discothèque qui a probablement suivi, pas impossible que quelques joueurs de Liverpool se soient déhanchés (dans leur propre style) au son de la voix suave de Madonna.

…'Allô maman, ici bébé' et 'Turner et Hooch' sur les écrans de cinéma

Du côté des cinémas, deux films avaient la cote dans les salles obscures en avril 1990. 'Allô maman, ici bébé', avec John Travolta et Kristie Alley. Film où le bébé raconte son histoire de son point de vue. Dans la version anglaise, Bruce Willis prête sa voix au bébé et pour la version française c’est Daniel Auteuil qui s’y colle.

L’autre succès du moment mettait en scène Tom Hanks. Dans 'Turner et Hooch', il campait le rôle d’un policier qui hérite du chien d’un ami. Un Dogue de Bordeaux particulièrement encombrant et gigantesque.

…le jean délavé s’apprêtait à devenir culte !

Et puis du point de vue de la mode, l’année 1990 voyait débarquer le fameux jean délavé. Le vêtement est rendu hyperpopulaire par la série TV américaine 'Beverly Hills 90210'. Tout le monde voulait alors porter les mêmes jeans que Brandon, Brenda, Dylan ou Kelly. Culte. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK