Dortmund coule face à Schalke dans le derby de la Ruhr, Witsel buteur

Dans le derby de la Ruhr, Dortmund s’est incliné 2-4 face à Schalke, 15ème au classement de Bundesliga. La bande à Witsel devait impérativement s’imposer pour rester en lice dans la course au titre. Avec cette cinglante défaite, Dortmund, 2ème à 67 points, pourrait laisser filer tout droit le Bayern Munich vers le sacre final.

Et pourtant, les Jaunes et Noirs prennent l’entame de match à leur compte. A la 12ème minute de jeu, Witsel à la base de l’action, remet à Sancho d’un contrôle de la poitrine. La vista de la pépite anglaise fait le reste. Il trompe toute la défense d’une louchette millimétrée pour Mario Götze qui prolonge au fond des filets de la tête.

Cinq minutes plus tard, une phase litigieuse débouche sur un penalty octroyé à Schalke. Weigl dévie un tir de la main, la VAR intervient et l’arbitre indique le point de penalty. Caligiuri convertit et permet aux siens de revenir à égalité. Schalke émerge sur phases arrêtées et prend l'avantage. 28ème minute, Sané saute plus haut que tout le monde sur coup de coin et sa reprise de la tête fait mouche, 1-2, score au repos.

En deuxième mi-temps, peu d’occasions de part et d’autre, les deux équipes se neutralisent. A l’heure de jeu, Dortmund sombre. Marco Reus écope d’un carton rouge pour une semelle appuyée, Schalke hérite alors d’un coup-franc bien placé. Une poignée de secondes plus tard, Cagliuri, encore lui, crucifie Dortmund d’une superbe frappe enroulée sur le coup-franc qui en découle, 1-3. Le scénario cauchemardesque continue, les hommes de Lucien Favre craquent. Wolf est lui aussi sanctionné d’une rouge, pour une semelle pratiquement identique à celle de Reus. Dortmund est réduit à 9.

A 5 minutes du terme, Witsel redonne espoir à Dortmund d’une belle reprise de volée, mais dans la foulée Embolo vient sceller la victoire méritée de Schalke dans le derby de la Ruhr. Score final surprenant de 2-4. Le Bayern Munich (70 points) a l’occasion de prendre le large au classement ce dimanche à Nuremberg. 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK