Non respect de la distanciation: Dedryck Boyata ne sera pas sanctionné

Dedryck Boyata n'est visiblement pas encore habitué aux bons gestes
Dedryck Boyata n'est visiblement pas encore habitué aux bons gestes - © Thomas Kienzle - BELGAIMAGE

Les célébrations de but ne respectant pas l'impératif sanitaire de distanciation physique ne seront pas sanctionnées, a indiqué samedi un porte-parole de la Ligue allemande de football (DFL) après une embrassade entre deux footballeurs du Hertha Berlin, le Diable Rouge Dedryck Boyata et Marko Grujic, lors de la reprise de la Bundesliga.

La façon de célébrer un but ne fait "pas partie" du protocole médico-organisationnel mis en place par la ligue afin de permettre la reprise du championnat d'Allemagne, première grande compétition de football à redémarrer malgré la pandémie de coronavirus.

"Pour les célébrations, seuls des conseils ont été donnés et en conséquence, il ne peut y avoir de sanctions", a précisé un porte-parole de la DFL à l'issue des cinq premiers matches de la 26e journée de championnat.

Si la majorité des joueurs ont respecté les indications, se tapant par exemple les coudes pour se féliciter, le Diable Rouge du Hertha Berlin Dedryck Boyata a embrassé sur la joue son coéquipier Marko Grujic après le premier but de leur équipe face à Hoffenheim.

"J'espère que les gens comprendront. Le fait de se retenir (de célébrer) est simplement une indication. Nous avons été testés six fois négatifs au coronavirus, la dernière fois hier. Les émotions font aussi partie du jeu, sinon nous n'avons pas besoin de jouer", a plaidé Bruno Labbadia, l'entraîneur du Hertha.

La DFL avait présenté aux pouvoirs publics un document de 51 pages, qui a convaincu le gouvernement fédéral et les régions allemandes de la possibilité de relancer le football à huis clos.

Dans un document annexe envoyé aux clubs, la DFL avait précisé que les embrassades et contacts de mains pour célébrer les buts devaient être évités et qu'il fallait privilégier "les contacts du coude ou du pied."