Meunier révèle les détails des négociations avec le PSG pour jouer la C1: "Ils n'ont pas été corrects!"

Après quatre saisons au Paris Saint-Germain, Thomas Meunier s'apprête à se lancer dans une nouvelle aventure avec le Borussia Dortmund. Il n'a pourtant jamais caché qu'il aurait aimé disputer la suite de la Ligue des Champions avec les Parisiens. Une volonté qui ne s'est finalement pas concrétisée à cause de divergences entre le Diable rouge et les dirigeants parisiens. Un bras de fer que Meunier a expliqué en détail à Duke et Bin Tshomba lors d'une interview de 26 minutes que nous diffuserons lundi à 20h sur La Deux.

"J'ai presque été me mettre à genoux à Dortmund avec mon agent pour parvenir à trouver un accord pour qu'ils me laissent jouer avec le PSG, parce que le 1er juillet, j'étais joueur de Dortmund. Là-bas (à Paris), on s'est mis à table et je leur ai dit que je voulais mettre un point derrière cette aventure parisienne puisque Paris ne veut pas me prolonger sur le long terme, je veux qu'on trouve une solution."

"J'avais eu Leonardo au téléphone et il me demande : "Est-ce que toi tu es encore prêt à jour la Champions League ?" Je lui dis "à 100%, je serai concerné jusqu'au bout. Je veux terminer. Même si c'est pour se faire sortir en 1/4 de finale. Je veux être avec le groupe, je veux vivre mes derniers instants aussi intensément que possible et jouer avec le PSG la Champions League et les deux Coupes."

J'ai lu que Meunier ne voulait pas prolonger avec le PSG... C'est ingrat au niveau de la communication

"Leonardo me dit qu'on va essayer de trouver une solution et c'est un peu ce que Watzke a dit dans l'interview qu'il a faite récemment : "Thomas est venu, il nous a expliqué. Nous on comprend, on est des compétiteurs, on a tous été dans le foot, on sait ce que c'est ! C'est la Champions League, ce n'est pas juste pour une Coupe de France ou une Coupe de la Ligue. C'est pour la Champions League !" Et dans le format comme il est là, j'ai un match unique etc. Finalement, qu'est-ce que je lis dans la presse ? Que Meunier ne veut pas prolonger avec le PSG, ça ne l'intéresse pas. C'était un peu ingrat au niveau de la communication."

Puisque tout était clair. Le fait de ne pas avoir trouvé d'accord entre Paris et Dortmund, ne veut absolument pas dire que je refuse de prolonger, puisqu'il n'y a pas eu d'accord. Donc il n'y a même pas eu de proposition. La 1ère étape, c'était trouver un accord entre Paris et Dortmund et après, trouver un accord entre Paris et Meunier. Et c'est là où la communication, je ne sais pas si je peux dire du club, mais de Leonardo puisque c'est lui qui gère le dossier, a été un petit peu tronquée... Ce n'était pas très très correct. Et finalement, après discussion, j'ai bien compris qu'il n'y avait pas vraiment d'envie de vouloir me prolonger. Ça été clair comme de l'eau de roche."

Je suis passé pour un pestiféré alors que j'ai toujours été correct avec le club

On a discuté au téléphone etc. Et pour eux, ils avaient assez avec l'effectif qu'ils avaient... Et je pouvais faire mes valises. D'où la lettre d'avocat que j'ai reçue de la part du club. Elle me stipulait que je n'étais plus le bienvenu au club, que je ne pouvais pas venir m'entraîner, même la dernière semaine. J'ai trouvé ça hallucinant ! Je n'ai même pas reçu un coup de fil pour m'avertir que j'allais recevoir une lettre ou que je n'étais plus le bienvenu. Mon agent m'a téléphoné en me disant qu'il avait reçu un mail de Paris... C'était assez lâche...et c'est moi qui ai dû prendre contact avec Leonardo après pour comprendre la situation.

Je reçois la lettre le dimanche, le lundi j'ai des tests physiques. Je tombe le cul par terre...et je me dis c'est quoi ça ? Il me dit "non tu n'es plus le bienvenu au club. Je t'interdis de fréquenter les autres joueurs, je ne veux pas que tu leur mettes des idées en tête". Il ne voulait tout simplement pas que je donne la vraie version. Mais j'ai dû le supplier pour qu'il me laisse au moins passer mes tests physiques après 3 mois sans entraînement, je voulais savoir où j'en étais. Il a lâché prise en fin de conversation en me disant : "c'est bon je téléphone au docteur, tu vas pouvoir passer des tests mais ce sera en marge du groupe, tu ne dois plus croiser personne" Donc d'un coup, tu passes pour un pestiféré alors que tu as toujours été correct avec le club.

Professionnel, correct, respectueux...c'est à n'y rien comprendre ! Donc ça été un communiqué du club comme quoi je refusais de prolonger... alors qu'en réalité ce n'est pas ça, puisque c'est carrément moi qui ai été un peu le médiateur entre Dortmund et le PSG. J'ai pris la décision d'aller dire au revoir à mes coéquipiers et puis l'affaire était classée. Enfin Watzke a résumé la situation : Dortmund était d'accord mais s'ils n'ont pas trouvé d'accord, il ne faut pas dire que c'est moi qui ai refusé. Parce qu'en réalité, le 1er accord c'était entre Dortmund et Paris et ça n'a même pas été plus loin que ça...

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK