Le Werder Brême fustige ses propres supporters

Moisander, Wiedwald et Veljkovic
Moisander, Wiedwald et Veljkovic - © JOERG SARBACH - AFP

La direction du Werder Brême a critiqué lundi ses propres fans après les incidents qui ont émaillé l'avant-match entre Brême et Hambourg (2-1) dimanche. En effet, le bus des joueurs d'Hambourg a été pris pour cible par les supporters du 'Werderaner' en préambule de la rencontre. "Ce comportement irréfléchi nous a énormément dérangé, surtout après les événements de Dortmund", a déclaré le président du Werder Brême, Hubertus Hess-Grunewald.

Les fans de l'équipe locale ont envoyé de la peinture verte et blanche, les couleurs du Werder, sur le bus de l'équipe rivale lors de son arrivée au stade. Divers objets ont également été lancés. Le bus a subi des dégâts, mais il n'y pas eu de blessé. La police a ouvert une enquête.

Pour Frank Baumann, directeur technique du club, ce comportement est inacceptable. "Je ne comprends définitivement pas la violence et le vandalisme. C'est impardonnable après ce qu'il s'est passé la semaine dernière à Dortmund", a-t-il ajouté.

Hambourg a déclaré ne pas avoir été intimidé par les actes des supporters adverses. "Nous ne devons pas rendre cet incident plus important qu'il ne l'est vraiment", a déclaré Jens Todt, directeur technique hambourgeois.

Newsletter sport

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir