Klinsmann junior "trop américain" selon son coach à Berlin

Klinsmann junior
Klinsmann junior - © TOBIAS SCHWARZ - AFP

L'entraîneur des gardiens du Hertha Berlin reproche à Jonathan Klinsmann, le fils de Jürgen Klinsmann, d'être "trop américain", et l'enjoint de travailler plus dur pour faire son trou dans le football professionnel allemand.

Gardien numéro trois du club de la capitale, le jeune homme de 20 ans élevé aux Etats-Unis revendique au contraire son apparente décontraction: "C'est grâce à ça que je suis moins nerveux sur le terrain", affirmait-il mardi, en anglais, faute de maîtriser suffisamment la langue de son père pour répondre en conférence de presse.

Son entraîneur Zsolt Petry, cité mercredi par la presse allemande, n'est pas de cet avis: "Ces deux, trois derniers mois n'ont pas été bons. Nous ne sommes pas contents de sa progression (...) il est encore un peu trop américain".

"Il n'est pas encore tout à fait imprégné des vertus allemandes, comme le travail sérieux et concentré. Dans le football professionnel (...) si tu n'as pas ça, tu te retrouves à terre", explique Petry, lui-même de nationalité hongroise.

Le fils du champion du monde 1990 et ancien sélectionneur de la Mannschaft a pourtant l'ambition de se faire un prénom dans le pays de ses ancêtres paternels: "Mon but à long terme est de devenir le numéro un ici à Berlin, dit-il, je voudrais qu'un jour, quand on dit Klinsmann, les gens pensent à Jürgen et à Jonathan".

Jusqu'à présent, il n'a joué qu'une seule fois avec l'équipe première, une sortie réussie en phase de poules d'Europa League contre Östersund (1-1), où il a arrêté un penalty. Mais son pain quotidien reste la 4e division, avec la réserve. De nationalité américaine, il a déjà joué avec les sélections U18 et U20 des USA.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK