James Rodriguez quitte le Bayern Munich, mais ne devrait pas retourner au Real Madrid

James Rodriguez
James Rodriguez - © CHRISTOF STACHE - AFP

Le Colombien James Rodriguez va bien quitter le Bayern cet été à sa demande, a confirmé ce mardi l'homme fort du club munichois Karl-Heinz Rummenigge. "Sur le principe, la décision a été prise parce qu'il est venu me voir avant la fin de la saison pour me demander de ne pas lever l'option d'achat", a déclaré Rummenigge, confirmant des informations de presse parues lundi.

"Lever l'option contre sa volonté n'aurait eu aucun sens", ajoute le président du directoire du Bayern, "on ne doit pas engager un joueur pour 42 millions d'euros, avec un salaire en rapport, si on ne peut pas lui offrir une place de titulaire dans l'équipe."

Selon Rummenigge, l'international colombien de 27 ans, arrivé en prêt du Real Madrid en 2017, voulait une place fixe : "Ici il n'a pas de garantie", a répondu le dirigeant, "personnellement je le regrette."

L'ancien attaquant, aujourd'hui âgé de 63 ans, se dit "fan du jeu" de James : "C'est un joueur avec de grandes qualités."

En 67 matches avec Munich, James a marqué 15 buts et délivré 20 passes décisives. Parfois brillant, il a également été souvent hors du coup, et ne s'est jamais imposé cette saison sous la houlette de Niko Kovac.

Son avenir est pour le moment incertain, le Real n'ayant pas non plus de place à lui offrir. Des médias ont évoqué un transfert à Naples, où il retrouverait l'entraîneur Carlo Ancelotti, qui voulait faire de lui l'un de ses joueurs clés au Bayern en 2017-2018, avant d'être brutalement limogé à l'automne pour mauvais résultats.

Acheter James pour le revendre aussitôt avec profit n'était pas non plus une option pour Rummenigge : "Ça ne serait pas correct vis-à-vis du Real et ce n'est pas le genre du FC Bayern. Nous ne faisons pas de la traite d'êtres humains", a-t-il martelé.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK