Et le prix du geste anti fair-play du week-end est attribué à...

Sören Eismann, le milieu de terrain du FC Carl Zeiss Jena, ne s'est pas fait que des amis samedi lors du partage de son équipe face au SV Meppen (2-2), dans le cadre de la 8ème journée de D3 allemande.

Alors que son équipe était menée 0-2, le médian allemand de 29 ans a permis aux locaux de revenir dans la partie d'un but entaché d'un geste anti fair-play flagrant : après un contact rugueux qui avait envoyé un de ses coéquipiers au sol, Sören Eismann a chipé le ballon dans les pieds d'un de ses adversaires, qui s'apprêtait à le botter en touche, pour aller inscrire le premier but des siens.

Et comme si cela ne suffisait pas, Sören Eismann, encore lui, a inscrit le but de l'égalisation à dix minutes du terme et offert un point à son équipe. "Bien mal acquis ne profite jamais", qu'ils disaient...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK