Danke schön, Thorgan

Danke schön, Thorgan
Danke schön, Thorgan - © Tous droits réservés

Cela faisait 5 mois qu’on essayait, en vain. La réputation de Dortmund est donc justifiée : c’est le club de Bundesliga où il est le plus difficile de rencontrer les joueurs. A force d’insister, et grâce à un piston, les portes se sont finalement ouvertes : Thorgan nous accorderait 20-25’ d’interview le mercredi 4/12. Si Dortmund s’était incliné au Hertha Berlin quelques jours plus tôt, l’entraîneur Lucien Favre se serait retrouvé à la porte, et notre rendez-vous…à l’eau. Ouf ! le Borussia l’a emporté, avec le but de la victoire signé du N23 : Hazard.

Thorgan Hazard.

Celui qui s’est fait un prénom en Bundesliga, qui n’est plus seulement "le frère de", qui a aussi acquis un statut d’International, et dont certains pensent  qu’il est le futur patron des Diables noirs-jaunes-rouges.

"Oui, je me vois bien dans un rôle de patron. Mais il n’y a aucune urgence, les cadres actuels sont bien en place".

"Etre ici, après 5 belles saisons à Möenchengladbach, c’est encore une étape dans ma carrière. Et comme je suis fier et heureux de faire mon trou dans une des meilleures équipes du monde, je n’ai pas d’autres rêves de carrière. Sauf peut-être d’un jour jouer en équipe avec mes deux autres frères, Kilian et Ethan. Avec Eden le rêve est déjà réalisé, et il est merveilleux".

On parle peu d’Eden. Pas par peur de "gonfler" le cadet avec l’illustre aîné madrilène, mais parce qu’il y a assez de questions intéressantes qui le concernent lui.

Comme la place qu’il occupe sur le terrain : défenseur latéral gauche chez les Diables, élément offensif (parfois attaquant de pointe) à Dortmund. "Je préfère attaquer, c’est sûr, mais avec Roberto Martinez j’ai appris à défendre, et c’est une corde de plus à mon arc. Si grâce à ma polyvalence j’ai plus de chances de jouer, c’est parfait. Et quand la Belgique n’encaisse pas, je suis aussi heureux que quand elle marque".

Allez, une question tout de même sur le Capitaine de la Belgique : "Les critiques qui se sont abattues sur lui en début de saison t’ont elles touché ?" - "Non, ni attristé ni inquiété. C’est vrai qu’il était moins bien dans le jeu, et qu’il avait quelques kilos de trop, mais je savais qu’après un temps d’adaptation, ils constateraient tous qu’Eden était de retour ".

Thorgan insiste spontanément sur l’actuelle blessure du N7 du Réal "Attention, c’est Thomas (Meunier) qui l’ a touché, mais de grâce que personne n’en fasse une polémique : Thomas regrettait sincèrement, lui et Eden s’entendent parfaitement, d’ailleurs entre Diables, on ne se souhaite que du bien".

A Thorgan aussi on souhaite le meilleur, même si ce ne sera pas facile de faire mieux "Tout ce qui m’arrive de bien dans ma carrière, je l’ai mérité, à force de travail. Et dans ma vie privée, je suis comblé aussi. Beaucoup de bonnes choses m’arrivent, j’en suis heureux".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK