Blessure d'Axel Witsel : "Ca va être juste pour l'Euro, mais c'est peut-être envisageable"

Axel Witsel a quitté la pelouse durant la rencontre opposant Leipzig au Borussia Dortmund samedi soir. Le Diable Rouge était incapable de poser le pied et le verdict est tombé aujourd'hui : d'après nos informations, le médian belge s'est sectionné le tendon d'Achille et devra être opéré. Pourra-t-il participer à l'Euro en juin ? Tentative de réponse avec Jean-François Kaux, médecin du sport au CHU de Liège.

"C’est la blessure la plus grave qu’on puisse avoir au niveau d’un tendon, et notamment le tendon d’Achille. Chez les sportifs, habituellement, cela nécessite un traitement chirurgical afin d’essayer de réduire le temps d’incapacité. Il sera en théorie éloigné des terrains entre trois et six mois, ça dépend de l’évolution des soins, de la cicatrisation et de la rééducation. Quoiqu’il arrive, il va être immobilisé au moins six semaines", a précisé le spécialiste, contacté par notre collègue RTBF David Bertrand.

"Concernant l’Euro, ça va être juste mais c’est peut-être envisageable. Tout va dépendre de la cicatrisation et de l’évolution de la préparation qu’il va pouvoir faire en étant blessé et immobilisé partiellement. C’est une blessure qui peut être traumatisante moralement car elle éloigne assez longtemps des terrains. D’autre part, on a toujours une appréhension, lorsqu’on recommence une activité physique, de se rompre à nouveau le tendon quand on reprend les efforts. C’est quelque chose qu’il va devoir combattre. Mais les sportifs de haut niveau, souvent, sont forts mentalement et ils arrivent à passer au-delà de cette appréhension. Ca reste une blessure très grave qui nécessite un traitement prolongé. Les sportifs de haut niveau sont bien encadrés, ils reçoivent plus de soins de rééducation donc ça leur permet de récupérer parfois plus vite", a aussi analysé Jean-François Kaux.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK