Witsel : "L'objectif est de revenir en Russie pour le Mondial… et de le gagner !"

Axel Witsel
Axel Witsel - © YORICK JANSENS - BELGA

A moins de deux semaines du prochain rassemblement des Diables Rouges qui affronteront la République Tchèque en match amical (5 juin) et l’Estonie pour la 6ème journée du groupe H des European Qualifiers pour la Coupe du Monde 2018 (9 juin), Axel Witsel s’est exprimé sur le site officiel de la FIFA ce vendredi. Le milieu de terrain des Diables a parlé de son récent transfert en Chine, de son lien avec la Russie (pays hôte du prochain Mondial) et surtout de ses ambitions avec l’équipe nationale.

"Nous avons nos chances, évidemment, avance d’emblée Witsel au sujet d’une victoire belge au Mondial russe. Nous avons une belle équipe et des joueurs de très haut niveau, mais c'est notre cohésion qui fera la différence. L'Italie, l'Espagne, l'Allemagne ou le Brésil nous sont probablement supérieurs. Pour gagner, nous devrons croire en nous-mêmes et garder chaque détail à l'esprit pendant le match."

Avec l’arrivée du nouveau staff, il semble clair que les ambitions des Diables Rouges se sont élevées.

"Roberto Martinez est arrivé avec un nouveau système et, pour le moment, ça marche. Nous prenons vraiment du plaisir sur le terrain. Les entraînements sont plus intenses et nous formons une véritable équipe. Avec lui, nous pouvons réussir des choses extraordinaires" poursuit l’ex-Standarman qui revient aussi sur l’apport de Thierry Henry, entraîneur adjoint du coach fédéral.

"Henry nous fait partager son immense expérience, s’enthousiasme-t-il. C'est intéressant, surtout pour nos attaquants, qui n'auraient pas pu rêver meilleur mentor. Il sait parfaitement ce qu'il faut faire pour gagner en Coupe du Monde... C'est une chance énorme de l'avoir avec nous."

Et Witsel de s’exprimer une nouvelle fois sur son transfert surprise en Chine lors du dernier mecrato hivernal.

"Quand j'ai décidé de partir en Chine, j'ai expliqué au sélectionneur mes raisons et je crois qu'il m'a compris. Mais je n'ai jamais eu aucune garantie sur mon avenir en sélection, assure le nouveau joueur du Tianjin Quanjian. Personnellement, je ne vois pas en quoi le fait de jouer en Chine pourrait poser un problème vis-à-vis de l'équipe nationale. L'important, c'est de bien travailler à l'entraînement et c'est ce que je fais chaque jour. À Tianjin, nous avons une bonne équipe et Fabio Cannavaro est un entraîneur talentueux, qui nous fait partager son expérience."

Le 14 juin prochain débutera officiellement la Coupe du Monde 2018. Et celle-ci se déroulera en Russie. Un pays que connaît parfaitement Witsel pour y avoir évolué durant 4 saisons et demi sous les couleurs du Zenit Saint-Petersbourg. Ce Mondial aura donc une saveur particulière pour le Liégeois.

"Dans ce pays, je me sens comme chez moi. J'ai vécu de très belles choses en Russie. L'objectif, c'est d'y revenir en nous qualifiant pour la Coupe du Monde... et de la gagner !" conclut le n°6 des Diables Rouges.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir