"Une foi", "Frères à demi" : la revue de presse avant le choc France-Belgique

"La foi", "Frères à demi" : la revue de presse avant le choc France-Belgique
"La foi", "Frères à demi" : la revue de presse avant le choc France-Belgique - © AFP

Avec la palme du cliché qui revient incontestablement au journal l'Equipe qui titre "Une foi" (à prononcer tant qu'on y est avec l'accent brusseleir). Photo de Raphaël Varane main sur le coeur face à Eden Hazard...

"La foi", celle qui déplace les montagnes. Détournement subtil, caricatural diront certains, de l'expression consacrée que nous attribuent bien trop souvent nos voisins français...

Dans Libé, l’éditorialiste met logiquement l'accent sur la proximité géographique et culturelle des deux pays... "France-Belgique, frères à demi" titre le journal qui qualifient les deux équipes de "faussement ennemies"...

Même sensibilité pour le Figaro qui renvoie cependant le foot dans ses pages intérieures (2 feuillets en tout et pour tout) et titre "Deux amis qui ne se valent pas que du bien".

Quelques lignes seulement aussi en Une du Monde... Et un focus sur le rôle de Thierry Henry, meilleur buteur de l'histoire des bleus aujourd'hui adjoint de Martinez. Et cette titraille "Thierry, le pacte avec les Diables".

Avant de poursuivre que pour les belges, "la France, c'est ce voisin que l'on aime détester". Pas faux, surtout si les Bleus venaient à battre les Diables Rouges ce soir.

Côté belge, on joue à fond sur le caractère historique du moment. "Vivement ce soir" s'impatiente Le Soir qui placarde sa une avec la caricature d'un coq français fier comme artaban menacé par un trident noir-jaune-rouge. Du tout tout bon Pierre Kroll. La BD, art belge s'il en est, en une de Sud Presse également.

Romelu Lukaku, Marouane Fellaini et Eden Hazard déguisés en valeureux gaulois et ce jeu de mot "La guerre des Goals". Les goals, ceux que l'on espère voir pleuvoir ce soir évidemment. Mais aussi, La Gaule, région autrefois partagée avec les Francs. Cahier spécial  également dans la DH... 27 pages et une Une festive et colorée barrée d'un patriotique "aux Armes", référence d'une part aux chants de supporters que l'on entend régulièrement dans quelques stades mais aussi, évidemment, aux paroles de la Marseillaise.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK