Timothy Castagne: « Si on se qualifie pour la Ligue des Champions, ce sera plus difficile de partir »

Ce dimanche dans Complètement Foot, David Houdret, Pascal Scimè et Joachim Mununga ont pris des nouvelles de Timothy Castagne, en passe de se qualifier pour la Ligue des Champions avec l’Atalanta Bergame.

Timothy Castagne : « Une qualification pour la Ligue des Champions serait incroyable. On le sent au niveau des supporters de la ville et même dans la direction. Ça ne s'est jamais passé auparavant. Surtout que cette saison, on le fait avec la manière. On joue bien, on a la meilleure attaque du championnat. Donc, ce serait quelque chose de fou. »

Et puis il y a la finale de Coupe d’Italie. « Evidemment on a envie de ramener le trophée. Je pense que tout le monde est motivé, on a joué contre la Lazio la semaine dernière et ça s'était bien passé. Donc, on espère réitérer, mais on sait que ce sera difficile. »

Timothy Castagne a-t-il franchi un cap ? « Il faut confirmer, ce n’est qu'une seule saison, mais je pense que le plus important pour moi c'était d'être plus décisif. Cette saison, j'ai réussi à l'être un peu plus. Donc évidemment il faut que ça continue et pas que ça s'arrête seulement à cette saison. »

On parle de l’intérêt de Milan, de gros clubs allemands, est-ce qu’une qualification pour la Ligue des Champions pourrait le faire rester ? « Pourquoi pas. Après, il faut voir si le groupe reste. Et puis, il faut voir les équipes qui viennent. Si c'est une belle équipe avec un projet encore plus beau que l’Atalanta… Il y a des offres qu’on ne peut pas refuser. Mais on sait aussi que si on est qualifié en Champions League, ça sera plus difficile de partir parce que le club voudra garder un maximum de l’effectif donc ça va être intense. »

Y-a-t-il un club qui le fait rêver ? « Pas nécessairement. J'étais fan d'Arsenal quand j'étais plus jeune mais Wenger est parti. Et puis, Thierry Henry aussi. »

Genk sera-t-il champion ? « J'ai regardé tout le match face à Bruges. Moi évidemment, je suis derrière les copains. Je connais encore pas mal de joueurs dans l'équipe et évidemment que je leur souhaite le titre. »

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK