Tielemans, pas inquiet du retour de Witsel et De Bruyne, "nous avons un objectif commun"

Youri Tielemans s'est présenté au micro de Vincent Langendries au camp de base des Diables Rouges à Tubize. Le joueur de Leicester est revenu sur son match face à la Russie, l'émotion qu'a suscité l'accident d'Eriksen mais aussi les retours d'Axel Witsel et Kevin De Bruyne.

A seulement 24 ans, le milieu de Leicester compte déjà 40 sélections mais il a surtout joué lors de 27 des 30 derniers matchs de la Belgique depuis la Coupe du Monde. Des chiffres qui le rendent fier mais sur lesquels il ne fait pas une obsession : "Déjà une c’est inimaginable, alors 40… Une fois qu’on est dedans, on sent que ça va venir mais avant la première fois, pas du tout. C’est une belle évolution. Depuis la Coupe du Monde je fais partie intégrante du groupe et j’en suis très fier. Ce sont de belles stats et j’espère que ça va durer".

Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le Diable a carburé cette saison. Il affiche 63 matchs au compteur et est celui des 26 qui a le plus joué cette saison. Il n'arrive toutefois pas cramé à cet Euro et a bien pris soin de son corps. Il a aussi été élu meilleur joueur de la saison dans son club, une récompense qui le touche particulièrement : "Ça occupe une grande place dans mon coeur. C’est une belle récompense d’être récompensé par son propre club, ses supporters, les joueurs, le staff. Ça veut dire beaucoup sur la saison que j’ai fait".

Avec les Diables, le milieu de terrain a inscrit quatre buts, dont trois hors-rectangle, une qualité qu'il a travaillé et qui avait fait mouche ... contre le Danemark : "C’est le travail de longues années. Ça ne vient pas du jour au lendemain. Depuis que je suis petit à l’école des jeunes c’est quelque chose sur lequel on travaille tous les jours, pied droit, pied gauche, techniquement. Après c’est juste une question d’exécution et il faut prendre ses responsabilités et oser frapper quand l’occasion se présente. J’aimerais bien le faire à nouveau contre le Danemark et si on peut gagner le match grâce à ça ce serait super".

L'ancien Anderlechtois est également devenu un leader, une qualité qu'il a depuis toujours mais qu'il ne cherche pas à imposer : "Je ne me dis pas que je suis un leader. J’essaye de faire mon travail, d’être comme je suis. Mais c’est vrai que j’aime bien diriger, donner mon opinion. Avec la communication c’est beaucoup plus facile sur un terrain". 

Malgré tout, Tielemans n'était pas totalement satisfait de sa prestation contre la Russie samedi dernier : "Je n’étais pas content de mon début de match. J’ai un peu analysé ça et en deuxième mi-temps c’était plus fluide. Il y avait des petits réglages à faire et en 2e mi-temps ça a été beaucoup mieux, je me suis relâché et c’est passé. C’est clair que pour la suite de la compétition, cette première mi-temps va m’aider et il vaut mieux que ça arrive maintenant que plus tard".

Jeudi, les Diables affrontent le Danemark, une rencontre qui aura forcément un poids émotionnel énorme, tant l'accident de Christian Eriksen a marqué les esprits : "L’avant-match face à la Russie a été très difficile. Je n’ai même pas les mots pour le décrire. J’ai vu toute la phase. Je ne vais pas aller trop en détail parce que c’est horrible à vivre et en parler. C’était vraiment terrifiant. Et après en cours de match Tim qui se blesse aussi, avec ce qui s’est passé avant on s’imagine beaucoup de choses. Mais Tim est resté conscient tout le temps qu’il était au sol. On l’a rassuré et on a l’a vu au soir où il nous a rassuré également. On espère qu’il se rétablira vite".

Tielemans s'attend d'ailleurs à un match compliqué puisque les Danois auront à coeur de tout donner pour leur équipier : "Connaissant Kasper, connaissant sa mentalité, il va essayer de tourner ça en positif. Ils vont se battre pour leur équipier. Ce qui est tout à fait normal. Ce sera à nous de faire attention et on sait qu’ils ont plein de qualités. Le fait de les avoir rencontrés plus tôt dans l’année fait qu’on les connait et eux nous connaissent donc ça va se jouer à des détails".

Avec les retours prochains d'Axel Witsel et Kevin De Bruyne, Youri Tielemans ne craint cependant pas pour sa place : "Ce sont deux très bons joueurs qui vont faire beaucoup de bien à l’équipe. Ils reviennent, c’est très bien pour l’équipe. On a un objectif commun donc je n’ai pas du tout peur de ça".

Il a également souligné l'importance du retour de Thierry avec qui les joueurs parlent énormément mais aussi la bonne ambiance qui règne dans le groupe des Diables et la capacité des joueurs qui jouent moins de répondre présent lorsqu'ils sont sur la pelouse.


►►► À lire aussi : Diables rouges : Kevin De Bruyne présent pour la première fois à l’entraînement collectif

►►► À lire aussi : Diables rouges : Praet veut "être important dans les prochains matches


Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK