Thorgan Hazard : "Dortmund, c'est une autre dimension"

Après cinq saisons au Borussia Mönchengladbach, Thorgan Hazard a décidé de changer de crèmerie cet été en franchissant un nouveau palier dans sa carrière pour signer au Borussia Dortmund. Au BVB, le Diable rouge ne semble pas dépaysé, loin de là. Régulièrement titulaire, il a déjà inscrit deux buts et fourni sept passes décisives cette saison.

Pierre Deprez l’a rencontré cette semaine et a entre-autres parlé avec lui de ces premiers pas dans son nouveau club. "Ce n’est pas la même dimension qu’à Gladbach", a rapidement constaté Hazard. "Dortmund est un plus grand club où l’on a plus de responsabilités, plus de pression. Ceci-dit, j’ai été très content et très fier d’avoir pu faire partie d’un club comme 'Gladbach'. Cette équipe est toujours dans mon cœur et reste un très bon club en Bundesliga."

L’ailier belge estime toutefois qu’il peut encore faire mieux lors de la deuxième partie de saison. "Je suis encore en période d’adaptation même si j’ai pris mes marques et je joue souvent. Comme il y a plus de pression, tu n’as pas le droit de faire deux mauvais matches de suite. Quand ça arrivait à Gladbach, je restais quand même titulaire le match suivant. Ici à Dortmund, on ne peut plus se le permettre. C’est important car ça me permet de progresser au niveau de la régularité."

Avec huit saisons chez les pros dans son dos et ce nouveau step atteint, Thorgan Hazard sent qu’il est déjà dans la deuxième partie de sa carrière et ce malgré son jeune âge (26 ans). "Cette deuxième partie commence ici à Dormtund où je me sens très bien. La première est passée avec des hauts et de bas mais aujourd’hui, je suis dans un très grand club et c’est un grand honneur pour moi. On peut toujours progresser tant que le corps dit oui mais j’ai le sentiment d’avoir accompli pas mal de mes rêves comme celui de jouer avec mon frère en sélection par exemple. Mon seul autre rêve serait de jouer avec mes autres frères dans la même équipe."

Mon seul autre rêve à réaliser serait de jouer avec mes autres frères dans la même équipe 

Aligné sur le flanc gauche du 3-4-3 belge sous Martinez, Hazard a appris à se plier aux exigences des différents coaches en Allemagne. "Ici, c’est vrai que je joue dans un autre rôle par rapport aux Diables. Je préfère forcément jouer plus haut mais j’ai appris pas mal avec le coach Martinez dans une autre position. Jouer à plusieurs postes, ça me plaît. Les différents coaches ont plusieurs options avec moi et j’ai donc plus de chances de jouer. Ici, je joue à gauche, à droite, devant, un peu partout. Le plus important, c’est de jouer. Et quand je suis sur le terrain, je suis content."

Auteur de 41 passes décisives depuis son arrivée en Bundesliga, le Belge s’est imposé comme un des meilleurs passeurs du championnat. Mais quelles sont les qualités requises pour devenir le meilleur passeur du monde ? "Il faut être comme Kevin De Bruyne", rigole Hazard. "C’est le meilleur ! Il a une qualité de passe, une qualité de centre… il voit le jeu avant les autres. Si je peux apprendre de quelqu’un, c’est bien lui qu’il faut observer."

Pierre Deprez est parti rencontrer Thorgan Hazard à Dortmund cette semaine. Le Diable rouge s’est livré sur son adaptation au BVB, son évolution en équipe nationale mais aussi sur les critiques qui ont frappé son frère Eden lors des premiers mois à Madrid. Un reportage à découvrir ce dimanche dans le Week-End Sportif à 18h30 sur La Une.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK