Teklak sur les adieux de Fellaini: "C'est la suite logique de son transfert en Chine"

Marouane Fellaini a annoncé ce jeudi qu'il mettait un terme à sa carrière internationale. On ne verra donc plus sa touffe de cheveux imposante, qu'il a désormais rasé, lors des rencontres des Diables rouges. Fellaini a assurément marqué une époque en équipe nationale avec ses 87 sélections, son engagement exemplaire et des buts mémorables comme ceux en Coupe du monde face à l'Algérie en 2014 et face au Japon en 2018.

"Ce n'est pas une surprise car il avait laissé planer le doute depuis un moment", a commenté notre consultant Alex Teklak en réaction à cette annonce. "Je pense que c'est la suite logique de son transfert en Chine où l'on sent qu'il est parti vers autre chose."

Teklak a ensuite mis en évidence les qualités que Fellaini a étalé lors de ces douze années en équipe nationale et qui se sont souvent révélées utiles. "On devra se priver de sa qualité dans le jeu de tête. C'est vrai que c'était quelqu'un qui amenait quelque chose de différent sur le terrain avec son style atypique. On va désormais falloir s'en priver. C'est dommage car c'est un gars qui a été utilisé, par Wilmots comme par Martinez, lorsque les matches étaient serrés et bloqués. C'est une solution de moins qu'aura l'entraîneur national"

Le but face au Japon et sa prestation entière face aux Nippons est resté imprimé dans la mémoire d'Alex Teklak et de nombreux Belge. Notre consultant a choisi ce but comme moment le plus marquant de la carrière de Fellaini en équipe nationale.

"Mon meilleur souvenir c'est sans doute le but égalisateur face au Japon. Ce match reste dans les mémoires de tous les Belges avec ce scénario incroyable auquel il participe en venant du banc comme il savait si bien faire. Ce dernier but là va marquer beaucoup de monde."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK