Spalletti: "Nainggolan a 3-4 priorités qu'il place avant le foot qui doivent être mises de côté"

Samedi après la victoire face à Empoli, l'entraîneur de l'Inter Luciano Spalletti est revenu sur la suspension disciplinaire de Radja Nainggolan de la semaine dernière.

"C'est un garçon sensible. Humainement, c'est quelqu'un qui a toute les qualités d'une personne qui se comporte bien", a entamé l'entraîneur qui a toujours défendu le Ninja depuis l'époque où les deux hommes se côtoyaient à Rome. L'ex-Diable rouge était déjà critiqué à l'époque pour ses excès en dehors du terrain.

"Parfois il est attiré par d'autres choses", a ajouté Spalletti à ce propos. "Quand on joue à l'Inter et que l'on place ces choses avant le foot, on ne peut pas arriver à un certain niveau avec l'équipe. Il y a 3-4 priorités qu'il place avant le foot qui doivent être mises de côté."

Monté sur la pelouse à l'heure de jeu alors que l'Inter partageait 0-0, Nainggolan s'est montré très utile pour faire craquer la défense d'Empoli en fin de match. "Aujourd'hui, il nous manquait quelques accélérations. J'ai choisi de le faire entrer car il fait monter le niveau de l'équipe. C'est un garçon que nous apprécions même si parfois on doit le rappeler à l'ordre", a conclu Spalletti.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK