Sondage : quel est le Diable rouge de cette campagne de Nations League ?

La campagne des Diables rouges s’est achevée hier soir par une victoire 4-2 face au Danemark. Roberto Martinez a dû se réinventer pour remédier aux absences partielles ou totales de Eden et Thorgan Hazard, de De Bruyne ou de Courtois pour ne citer qu’eux. Qui est selon vous le Diable de cette mini-campagne qualificative ? Répondez à notre sondage. Vous êtes indécis, votre mémoire est encrassée ? Nous sommes revenus sur les six rencontres dans cet article, et nous vous donnons quelques pistes pour orienter votre jugement.

Mertens, la rampe de lancement

Avec trois buts sur la campagne, Dries Mertens a montré que ses 33 ans n’enlevaient rien à sa faim de football. Leader technique lors des deux premières rencontres de septembre, il a pesté de son absence en octobre à cause du coronavirus, lequel l’a cloué à Naples pour le rassemblement des Diables. Rageux, il avait signifié à Mertens qu’il allait tout casser lors du match retour contre l’Angleterre. Résultat : il s’est illustré dans "son" stade de Den Dreef en inscrivant un joli coup franc.

Lukaku, l’insatiable recordman

Big Rom' défonce tous les plafonds avec le maillot des Diables. Le voilà à 57 buts avec les Diables, dont un doublé précieux face à l’Islande alors qu’il arbore le brassard de capitaine, et un autre face au Danemark dans une rencontre où il a été tout simplement clinique. Important lors des deux matchs contre l’Angleterre, il est injouable dos au but, précis dans ses déviations, puissant dans la profondeur et continue de marquer facilement. Son gain de maturité est flagrant sur les deux dernières années.

Tielemans, la vie devant soi

Buteur du droit contre l’Angleterre, Youri Tielemans enchaîne du gauche face au Danemark. Il avait déjà grandi lors des qualifications pour l’Euro 2020, il est désormais un joueur accompli. Positif dans son jeu, il a pris ses responsabilités tout le long de la mini-campagne en étant celui qui joue juste, donne de l’air et du rythme. On l’oublie, mais le joueur de Leicester n’a que 23 ans. Ce qui laisse aux Diables rouges (au moins) dix ans de défenses éventrées par sa verticalité, d’infiltrations bien senties, de ballons grattés et de frappes tendues. Il n'aura passé qu'une seule rencontre sur le banc.

Jason Denayer, nouveau patron

Et si 2020 était l’année du changement de patron ? Jason Denayer postule en tout cas au titre de successeur permanent de Vincent Kompany. Tant que Thomas Vermaelen n’aura pas réglé ses tracas avec les autorités japonaises, Denayer sera le choix numéro un au cœur de la défense à trois. Il supplante Dedryck Boyata, qui n’a pas démérité jusqu’ici. Seulement voilà, le gars d’Anneessens a été solide face aux Anglais et comptabilise 100% du temps de jeu dans cette Nations League. Et il a marqué le but inaugural de cette mini-campagne.

Les autres

Kevin De Bruyne n'a joué que par intermittence mais a été précieux, notamment lors de la dernière ligne droite où il a été passeur et buteur. Toby Alderweireld aura disputé l'intégralité du temps de jeu possible, Witsel n'aura raté qu'un match à cause de l'accumulation de cartons jaunes. Un joueur comme Timothy Castagne a certainement marqué des points aux yeux du coach, Batshuayi a su profiter des miettes laissées par Lukaku. Et vous, vous en pensez quoi ?

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK