Snelders : "Le cas Nainggolan est différent du cas Scifo en 98', Martinez a fait une erreur"

Eddy Snelders
Eddy Snelders - © Tous droits réservés

Les réactions - quasi toutes unanimes en faveur de Radja Nainggolan - se suivent à propos de la sélection élargie de 28 joueurs annoncée par Roberto Martinez ce lundi midi. Eddy Snelders, adjoint de Georges Leekens au Mondial 98' et actuellement consultant pour la VRT, tranche lui aussi en faveur du 'Ninja'. "Oui, c'est une erreur de ne pas le prendre", affirme-t-il sans hésitation à notre micro. 

Il dresse ensuite un parallèle avec le choix de Georges Leekens d'emmener Enzo Scifo en France pour le Mondial 98'. Pour rappel, les relations entre les deux hommes étaient déjà tendues avant le Mondial mais le sélectionneur national avait tout de même choisi de sélectionner Scifo sous la pression populaire.

"Quand j’étais avec Georges, nous avons aussi vécu le moment où nous avons dû décider si on devait le prendre ou pas. Et on s’est dit 'oui, on va le prendre'. Après tout, ce n’était peut-être pas le bon choix à ce moment là. Les situations ne sont toutefois pas comparables. Nainggolan est un élément qui peut être fortement utilisé. C’est en tout cas un choix plus difficile que celui de Georges en 98'."

Le Mondial belge s'était alors conclu sur un partage 1-1 contre la Corée en phase de poules. Sur le terrain pendant plus d'une heure alors que la Belgique menait 1-0, Scifo avait refusé de serrer la main de Leekens au moment de son remplacement.

Pour en revenir au cas Nainggolan, l'ancien T2 des Diables estime que l'argument tactique ne suffit pas à exclure un tel joueur.

"Peut-être que dans le vestiaire ce n’est pas un gars facile à contrôler mais il y a un élément sportif à tenir en compte. Avec De Bruyne, c'est le Diable qui a le plus de succès cette saison. Il dispute une demi-finale de Champions League en tant que titulaire indiscutable de son équipe. C’est une décision très difficile de mettre un joueur comme cela de côté. La tactique est évidemment un élément mais Nainggolan est un joueur qui a d'autres qualités et qui peut décider un match sur une action. Ce n’est d'ailleurs pas le seul qui pose des problèmes tactiques. Mais bon, Martinez utilise cet argument-là pour se justifier."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK