Sept matches et 28 buts pour assurer une qualification express pour l'Euro

Sept matches et 28 buts pour assurer une qualification express pour l'Euro
Sept matches et 28 buts pour assurer une qualification express pour l'Euro - © BRUNO FAHY - BELGA

La Belgique est la première nation à se qualifier pour l’Euro 2020. Jamais dans son histoire notre sélection n’avait validé sa présence dans un grand tournoi aussi vite. Avec sept victoires en sept matches, il était difficile de faire mieux sur le plan mathématique.

Les Diables doivent maintenant assurer la première place du groupe lors des trois dernières rencontres dont un déplacement en Russie. Une position qui offrirait un statut de tête de série pour le tirage au sort de la phase de groupes.

Avant de se projeter vers l’avenir petit retour en arrière sur les sept étapes victorieuses de cette campagne.

Belgique – Russie (3-1) : Les Diables marquent leur territoire d’emblée

Le 21 mars, jour du printemps, les Diables ont entamé leur parcours avec un succès important contre la Russie, leur adversaire le plus coriace. Après l’ouverture du score de Youri Tielemans et l’égalisation de Denis Cheryshev, c’est le patron Eden Hazard qui a plié le match avec un doublé. Premier match, première victoire, les joueurs de Roberto Martinez sont lancés.

Chypre – Belgique (0-2) : Captain Hazard marque pour sa centième

La Belgique s’est imposée à Chypre (2-0). Eden Hazard, buteur pour sa centième sélection, et Michy Batshuayi ont alimenté le marquoir et assuré l’essentiel dans les 20 premières minutes. Deux matches, deux victoires : les Diables rouges réalisent un début de campagne parfait. Avec ce 6/6, ils sont déjà seuls en tête du Groupe I.

Belgique – Kazakhstan (3-0) : Toujours aussi sérieux

Les Diables rouges ont facilement disposé du Kazakhstan 3-0 samedi soir au stade Roi Baudouin pour leur troisième match dans le groupe I des qualifications pour l’Euro 2020. Dries Mertens, Timothy Castagne et Romelu Lukaku ont inscrit les trois buts de la soirée. Irréprochables dans leur attitude face à cet adversaire peu stimulant, les hommes de Roberto Martinez ont dominé la rencontre de la tête et des épaules (27 frappes dont 12 cadrées et 70% de possession) ne laissant pas voix au chapitre aux Kazakhs.

 

Belgique – Ecosse (3-0) : Un 12/12 pour finir la saison sur une bonne note

Pour ce dernier devoir avant les vacances, les Diables ont reçu l’Ecosse au stade Roi Baudouin. Pas question de bâcler le dernier devoir de la saison, Romelu Lukaku (45e et 57e) et Kevin De Bruyne (92e) se sont chargés d’alimenter le marquoir et de prolonger le sans-faute des Belges.

Saint Marin – Belgique (0-4) : Une mi-temps à oublier

Les 45 premières minutes au Stadio Olimpico de Serravalle constituent sans doute le seul point noir de cette campagne. Les Diables rouges n’ont pas brillé, loin de là. Ils ont même livré une première mi-temps indigente (ponctuée sur le score de 0-1 sur un penalty de Michy Batshuayi) avant d’inscrire trois buts face à un adversaire épuisé. Il aura fallu attendre la montée au jeu du tandem buteur Nacer Chadli-Dries Mertens et une dernière réalisation de Batshuayi pour voir les Diables définitivement s’envoler dans cette rencontre.

Ecosse – Belgique (0-4) : Un KDB royal

Beaucoup plus concernés qu’à Saint-Marin trois jours plutôt, les joueurs de Roberto Martinez ont plié la rencontre en une demi-heure. Le temps pour Kevin De Bruyne de délivrer trois caviars à Romelu Lukaku, Thomas Vermaelen et Toby Alderweireld. Le maestro de City a ponctué sa partition en marquant lui-même le quatrième but belge.

Belgique – Saint Marin (9-0) : Un festival de buts pour fêter la qualif

Les Diables ont battu Saint-Marin 9-0. Romelu Lukaku a ouvert le score, franchissant de cette façon la barrière symbolique (et incroyable) des 50 buts en équipe nationale à seulement 26 ans. Chadli, Brolli (contre son camp), de nouveau Lukaku, Alderweireld et Tielemans portaient le score à 6-0 à la pause. Christian Benteke faisait 7-0 d’un joli but, trois minutes après avoir remplacé Lukaku. Yari Verschaeren alourdissait le score en convertissant un penalty offert par Yannick Carrasco. Castagne aussi participait au festival avec le 9-0 à la 90e minute.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK