Sans forcer, les Diables Rouges déroulent face à l'Arabie Saoudite

Au petit trot, les Diables Rouges ont dominé ce mardi soir l’Arabie Saoudite (4-0) en match amical au stade Roi Baudouin. Romelu Lukaku a signé un doublé et un assist, Kevin De Bruyne deux passes décisives et une réalisation. Michy Batshuayi s’est également invité à la fête.

A deux mois et demi du début de la Coupe du Monde, il n’y a pas beaucoup d’enseignements à tirer de cette unique rencontre amicale du mois de mars. Si on a assisté à quelques bonnes combinaisons offensives, quelques intéressantes évolutions tactiques et la première d'Anthony Limbombe, on reste tout de même un peu sur notre faim au vu de ce match plutôt moyen.

Il restera aux protégés de Roberto Martinez trois matches de préparation contre le Portugal (2/06), l’Egypte (6/06) et le Costa Rica (11/06) pour élever leur niveau de jeu et être à la hauteur de leurs ambitions en Russie.

Le résumé de la rencontre

Après deux corners concédés dès le coup d’envoi, les Diables commencent à prendre le jeu à leur compte. Dries Mertens (2’) et Yannick Carrasco (4’) alertent tour à tour Al Qarni.

Alignés dans un 3-4-2-1 qui évolue régulièrement en 4-2-3-1 grâce à la mobilité de Carrasco et à la couverture de Jan Vertonghen, les hommes de Roberto Martinez contrôlent le début de rencontre. Toutefois, les Saoudiens se montrent accrocheurs et jouent tous les coups à fond. Sur l’un de ceux-ci, Al Muwallad trouve Simon Mignolet (10’).

Peu avant le quart, les Diables trouvent la faille. Kevin De Bruyne récupère dans le camp adverse et transmet à Romelu Lukaku aux abords de la surface. Le buteur de Manchester United contrôle, se décale sur son pied gauche et déclenche une excellente frappe qui ne laisse aucune chance au portier saoudien (13’).

Les Belges ont fait le plus dur mais doivent se montrer plus rigoureux défensivement.

Offensivement, les Diables sont actifs mais connaissent trop de déchets techniques. Sur un bon centre d’Eden Hazard, Lukaku est cependant tout proche du doublé (21’).

La première période est brouillonne. Le match est peu emballant, la Belgique déçoit.

Mais sur une accélération plein axe, Hazard s’infiltre, se joue de trois adversaires et trouve Lukaku à l’entrée de la surface. Big Rom s’emmène le ballon et double la mise d’un subtile petit pointu (39’).

Au retour de la pause, Thomas Vermaelen et Anthony Limbombe, qui fête sa première sélection, remplacent Vincent Kompany et Carrasco.

En seconde période, les joueurs de Martinez montrent plus d’envie et mettent la pression sur les buts occupés maintenant par Al Owais. Thomas Meunier (50’), De Bruyne (52’) ou encore Hazard, qui trouve la transversale (56’), s’illustrent.

A l’heure de jeu, le sélectionneur ‘noir, jaune, rouge’ change de dispositif en remplaçant Hazard et Mertens par Michy Batshuayi et Radja Nainggolan. Les Diables évoluent désormais en 3-1-4-2.

Les Belges se font encore quelques frayeurs (65’) mais Mignolet ne tremble pas vraiment. Lukaku, sur une ouverture lumineuse de KDB, (66’) et Nainggolan de loin (69’) font frissonner le stade.

Le dernier quart d’heure est à sens unique. La Belgique déroule. D’un splendide crochet derrière la jambe, Batsman ridiculise son vis-à-vis et s’ouvre le chemin des filets (77’). Dans la foulée, De Bruyne accélère, combine avec Lukaku et s’invite à la fête en fixant définitivement le score (78’).

Le milieu de Manchester City met fin à 19 rencontres sans but avec les Diables. Sa dernière réalisation remontait au 28 mai 2016 contre la Suisse en amical (victoire des Diables 1-2).

La Belgique n'a pas vraiment convaincu mais enchaînent tout de même un 16ème match sans défaite (12 victoires et 4 partages) en 17 rencontres sous les ordres de Martinez.

Le phase par phase en vidéos

13ème minute : Romelu Lukaku trouve l'ouverture

39ème minute : Lukaku double la mise

Le résumé de la première période

77ème minute : Michy Batshuayi fait parler son efficacité

78ème minute : Kevin De Bruyne s'invite à la fête

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK