Romelu Lukaku : "la Nations League a un certain prestige et va nous aider pour gagner l'Euro"

Nouvel extrait de l’entretien réalisé par la RTBF en compagnie de Romelu Lukaku, après la première partie consacrée à sa finale malheureuse en Europa League, la deuxième concernant le racisme dans le football et la troisième concernant les critiques à son égard. 


►►► À lire aussi : La proposition d'Arsène Wenger : supprimer la Nations League, jouer le Mondial et l'Euro tous les deux ans
►►► À lire aussi :
Lukaku sur son image de joueur incompris : "tout a commencé avec mon échec à Chelsea"
►►► À lire aussi : Lukaku sur le racisme : "ce qui est beau dans notre pays, c'est la diversité"
►►► À lire aussi : Romelu Lukaku : "je ne regrette pas l'épisode de la médaille en finale d'Europa League"


Dans cette vaste interview, l’attaquant des Diables rouges aux 53 buts se livre sur tous les sujets qui lui tiennent à cœur : l’Italie, sa vie privée et sa quête des records et des trophées. "J’ai commencé tellement jeune. Tout le monde dit que "Romelu aime battre les records"… mais j’ai commencé tellement jeune et quand on voit la régularité que j’ai devant le but, on a fini par dire ça de moi. Mais je ne me lève pas le matin en tapant dans Google : "quel record je pourrai battre ?"

Lukaku, qui n’a plus gagné de trophée collectif depuis sa période anderlechtoise, a faim de remporter quelque chose avec les Diables : "Notre motivation, c’est d’essayer de gagner. C’est maintenant ou jamais. La Nations League ce serait bien. Tout le monde voit ça comme quelque chose de négatif, mais il y a quand même un certain prestige. Peut-être que ça pourrait nous aider pour l’Euro." Un Euro où Lukaku sera bien entendu l'option privilégiée de Roberto Martinez à la pointe de l'attaque.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK