Romelu Lukaku, des stats endiablées pour un buteur décrié

70e minute contre le Mexique, Romelu Lukaku marque… encore. 30 buts. 30 réalisations en équipe nationale. Lukaku entre dans les livres d'histoire. À 24 ans, il égale le record de buts inscrits pour la Belgique, co-détenu jusqu'ici par Bernard Voorhoof et Paul Van Himst.

Lukaku ne s’enflamme pas, il s’estime encore loin du niveau de son modèle. Question de respect. Un mot qui colle à la personnalité de Romelu. Toujours soucieux du bien-être de l'équipe. Tout en ayant un regard attentif sur ses statistiques.

Ses chiffres ont toujours donné le tournis. Même lors de ses débuts à Rupel Boom. Il impressionne par son aisance en zone de finition, mais aussi par son gabarit. À 12 ans, il est deux fois plus grand que les autres. Obligé de régulièrement prouver son âge. Certains adversaires pleurent en le voyant.

En 2010, après moins d'un an chez les pros à Anderlecht, il termine déjà meilleur buteur du championnat. C'est également l'année de ses débuts avec la vareuse nationale. L'année de son premier goal international. Contre la Russie. Il s'offre même un doublé. Un phénomène est né. Un monstre de puissance qui passe à Manchester United cet été pour 85 millions d'Euros. Un record pour un Diable, encore.

Mais Romelu a ses détracteurs. Son ADN anderlechtoise est une des raisons. Son profil atypique pour un buteur en est une autre.

Pourtant, c'est lui qui propulse la Belgique à la Coupe du Monde au Brésil grâce à ses buts contre la Croatie.

Malgré l'engouement, il est toujours décrié par une partie des supporters. À l'Euro en France, il fait part de son mécontentement après un but contre l'Irlande. Lassé des critiques souvent dures.

Le garçon travaille, apprend de ses erreurs et perfectionne son jeu en regardant du football à longueur de journée. Après 64 matches avec le maillot des Diables, il a donc inscrit son 30e but et vraisemblablement d'autres suivront, qu'importe les opinions.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK