Martinez : "Le sentiment que mon travail avec les Diables n'était pas fini"

L’Union belge et Roberto Martinez ont trouvé un accord pour poursuivre leur fructueuse collaboration. "J’ai le sentiment que mon travail avec les Diables n’était pas fini", a-t-il déclaré.

Le sélectionneur fédéral, dont le bail actuel expirait cet été, a signé un nouveau contrat de deux ans. Il sera donc à la tête des Diables rouges pour l’Euro 2021 et la Coupe du monde 2022.

"Je suis très, très heureux de continuer ce projet très ambitieux et de préparer l’avenir du football belge", a commenté Roberto Martinez depuis Wigan où il est confiné. "Ma famille est aussi très fière. On se sent adopté par la Belgique. Ma petite fille a 6 ans. Elle est en âge de comprendre et elle était très contente ce matin".

Le coach espagnol, arrivé dans la foulée de l’Euro 2016, a imposé sa griffe et un jeu offensif. En 43 rencontres sur le banc belge, il a enregistré 34 victoires, 6 partages et seulement 3 défaites. Avec en point d’orgue, la troisième place à la Coupe du Monde 2018 en Russie.

"Mehdi Bayat et Peter Bossaert ont tout mis en place que les conditions de travail soient bonnes et créer un vrai héritage pour le football belge".

Régulièrement cité dans un grand club étranger, Roberto Martinez a décidé de rester alors que beaucoup le voyaient partir après l’Euro. "Le report de l’Euro a changé beaucoup de choses pour les joueurs et les fans. Je pense que ce n’était pas le moment de rompre le lien qui nous unit. J’ai l’impression que ce n’était pas le moment de partir. Pendant la campagne qualificative pour l’Euro, on a senti le groupe grandir. Je crois en ce projet. On parle d’un processus pas d’un espoir émotionnel".

Un barbecue pour fêter son nouveau contrat

Roberto Martinez continuera également à occuper le poste de directeur technique. "C’est une grande responsabilité de mener le football belge. Combiner les jobs n’aurait pas été possible à mon arrivée en Belgique. Pendant les matches je suis concentré à 100% sur mon job de sélectionneur mais entre les rencontres je peux travailler à notre vision du football belge au niveau professionnel, amateurs mais aussi le développement des jeunes".

Il ne faut pas s’attendre à un chamboulement de son staff pour le moment "même si nous cherchons toujours à nous améliorer".

Martinez va profiter de la belle météo pour fêter cette prolongation avec un barbecue familial.