Diables Rouges, Roberto Martinez : "Eden Hazard progresse bien mais il sera un peu court, De Bruyne a de bonnes sensations"

A la veille du quart de finale tant attendu de l’Euro 2020 entre les Diables Rouges et l’Italie, le sélectionneur fédéral Roberto Martinez s’est présenté à notre micro afin de donner des nouvelles de Kevin De Bruyne et Eden Hazard, tous deux sortis blessés face au Portugal. Alors prendront-ils part à la rencontre face à la Squadra Azzura ?

"De Bruyne et Hazard n’ont pas pu finir l’entraînement avec nous aujourd’hui, on prendra la décision en dernière minute demain. C’est une course contre-la-montre. Eden progresse bien mais il sera un peu court et ça sera difficile en vue d'un match comme demain. Kevin c'est un peu différent, il a de bonnes sensations mais on verra demain matin comment les deux se sentent. Ça sera dur de les avoir tous les deux sur le terrain. On essaye de les avoir le plus vite possible, si ce n’est pas pour demain, ça sera peut-être pour la demi-finale si on se qualifie. On ne peut pas les remplacer facilement mais l’équipe est prête pour jouer avec ou sans eux. On travaille depuis longtemps car on a commencé l’Euro sans De Bruyne ni Eden Hazard, ni même Axel Witsel face à la Russie", a expliqué Roberto Martinez.


►►► À lire aussi : Diables Rouges, Axel Witsel : "L’Italie est forte collectivement mais on a plus de joueurs qui peuvent faire la différence"

►►► À lire aussi : Diables Rouges : Euro 2020, retrouvez toutes les infos à J-1 de Belgique – Italie


Avant de reprendre sur le prochain adversaire des Diables, l'Italie : "C'est une équipe très compétitive, très soudée. L'entraîneur croît en tous ses joueurs. Ils sont très dynamiques et pressent haut sur le terrain. Statistiquement l'Italie et la Belgique sont les meilleures équipes du tournoi avec 4 victoires. On doit respecter l'adversaire mais l'équipe est prête. Je veux que les joueurs prennent du plaisir demain et qu'ils reçoivent l'énergie de tous les supporters des Diables".

"C’est un peu dommage pour les deux équipes de devoir s’affronter en quarts de finale. L'équipe d'Italie est flexible et n’a pas perdu l’ADN qui a fait son histoire mais elle y a ajouté des ingrédients du football moderne. Le match de demain se jouera dans les détails", conclut le sélectionneur.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK