Roberto Martinez se passe de Radja Nainggolan pour le Mondial

Roberto Martinez aurait décidé de se passer de Radja Nainggolan pour le Mondial
Roberto Martinez aurait décidé de se passer de Radja Nainggolan pour le Mondial - © TIZIANA FABI - AFP

Radja Nainggolan ne figure pas dans la liste élargie des 28 Diables appelés par Roberto Martinez pour disputer la Coupe du Monde en Russie le mois prochain. Sauf blessure de dernière minute d'un autre joueur, le médian de l'AS Rome ne disputera donc pas la plus prestigieuse des compétitions internationales. Après 2014, où il était aussi resté sur le carreau, c'est donc la deuxième fois de suite qu'il regardera la Coupe du Monde depuis son salon. 

Est-ce réellement une surprise de ne pas retrouevr le Ninja dans la sélection? Pas vraiment.
Certes, le joueur est en forme et a été appelé lors des derniers rassemblement des Diables. Mais il y a aussi une série d'antécédents entre Roberto Martinez et Radja Nainggolan qui pouvaient annoncer les prémices de son éviction pour le Mondial. 

Chronologie d'une relation qui depuis 2016 fut tout sauf harmonieuse entre Roberto Martinez et Radja Nainggolan :

En septembre 2016 : Nainggolan figure dans la première sélection de Martinez mais il ne joue qu'une mi-temps face à l'Espagne et 6 minutes à Chypre. Pour un des éléments clés de notre équipe nationale à l'Euro 2016, cela semble peu...

Octobre 2016 : Forfait pour les deux rendez-vous qualificatifs des Diables Rouges face à la Bosnie et face à Gibraltar suite à une blessure aux ischios, le milieu de terrain est rentré à Rome pour se soigner. Alors que les Diables s'apprêtent à affronter la Bosnie, Radja Nainggolan se "teste" lors d'un match d'entraînement disputé entre l'équipe A et les U21 du club romain.
Selon l'entourage du Ninja, le staff médical des Diables était au courant que Nainggolan allait "se tester". C'est le premier "couac" ou faille dans la communication entre le Ninja et Roberto Martinez.

4 Novembre 2016 : Nainggolan ne figure pas dans la sélection de Roberto Martinez pour les matches contre les Pays-Bas et l'Estonie.
"Il n'y a pas de problème avec Nainggolan" s'est alors défendu Roberto Martinez. "Je pense qu'il a encore besoin de revenir à 100%. Je veux lui donner du temps pour revenir à son niveau et on verra sa situation en mars."

A l’époque, sur le plateau de La Tribune, le coach espagnol déclarera : "Radja n'a rien fait de mal mais les autres l'ont fait mieux que lui. La bonne question est de savoir pourquoi les autres sont sélectionnés et non de savoir pourquoi Radja n'est pas sélectionné."

En mars 2017, en l'absence d'Eden Hazard, il jouera la totalité des rencontres face à la Grèce (1-1 à Bruxelles) et Russie (3-3 en amical).

25 août 2017 : Il n'est pas repris pour les matches qualificatifs pour le Mondial contre Gibraltar à Liège (31 août) et la Grèce à Athènes (3 septembre).
Roberto Martinez justifie son choix de cette manière : "Ce n'est pas une sanction. Il a été décevant lors de son dernier match international. J'ai décidé de sélectionner d'autres joueurs". Nainggolan avait été remplacé à la mi-temps de la rencontre amicale face à la République tchèque en juin 2017 et trois jours plus tard il était resté sur le banc en Estonie.

Début septembre, dans un entretien accordé à la VRT, Roberto Martinez confiera : "C'est mon travail. Je ne suis pas devenu sélectionneur pour prendre des décisions faciles. En effectuant des choix populaires, je ne ferais pas mon travail. Je dois créer le meilleur groupe possible pour jouer. Cela n'a rien de personnel mais dans une compétition nous avons besoin de joueurs qui peuvent montrer de quoi ils sont capables. Ils doivent impressionner le staff et moi-même. Sur et à côté du terrain. Je ne peux juger les joueurs que sur ce qu'ils montrent en équipe nationale. Et je choisis donc les meilleures options."

Le 29 septembre 2017 : Le médian de l'AS Roma est de nouveau oublié par le coach espagnol pour les rencontres en Bosnie-Herzégovine (samedi 7 octobre) et contre Chypre à Bruxelles (mardi 10 octobre). Il s'agit à ce moment-là d'une "décision purement footballistique".

3 novembre 2017 : Radja Nainggolan effectue son retour en sélection pour les deux derniers matches amicaux de l'année, contre le Mexique (vendredi 10 novembre à Bruxelles) et le Japon (mardi 14 novembre à Bruges). Roberto Martinez justifie ce retour en affirmant en conférence de presse qu'il a vu les matches du Romain et étant donné qu'il est en forme, il l'a repris car il cherche juste à avoir "la meilleure équipe possible". Blessé, il devra finalement déclarer forfait pour ces deux joutes amicales.

21 mai 2018 : Roberto Martinez dévoile sa liste des 28 qui disputeront la Coupe du Monde en Russie. Radja Nainggolan n'en fait pas partie.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK