Radja Nainggolan: «J’ai dit que je ne voulais plus jouer pour l’équipe belge et je maintiens mes propos»

Dans un entretien accordé à Het Nieuwsblad, Radja Nainggolan est revenu sur les Diables rouges. Le médian de l’Inter a toujours un peu de mal à digérer son éviction avant la Coupe du Monde et surtout l’absence d’explication. Et ce, après avoir disputé une saison assez exceptionnelle avec l’AS Roma.

Cela ne l’a toutefois pas empêché de suivre attentivement le parcours des Diables rouges au Mondial en Russie.

« Je n’ai pas raté un match. C’est incroyable ce qu’ils ont réalisé en Russie. Pour un petit pays comme la Belgique, terminer troisième d’une Coupe du Monde, c’est un résultat exceptionnel. A chaque match, j’ai encouragé l’équipe et mes anciens coéquipiers et Je continuerai toujours à le faire », a expliqué le Ninja.

Il reconnaît que cela lui a fait mal sur un plan personnel lorsque les Diables ont décroché la médaille de bronze. « Naturellement, j’aurais aimé en faire partie car tout footballeur espère un jour briller dans une Coupe du Monde », souligne-t-il.

Radja Nainggolan reste attaché à l’équipe nationale belge mais un retour, un jour, chez les Diables semble bien exclu.

« J’ai déjà manqué deux Coupes du Monde (2014 au Brésil et 2018 en Russie, ndlr) et pour la prochaine (au Qatar en 2022, ndlr), je serai vraisemblablement trop vieux (il aura 34 ans !). Je trouve très dommage comment tout cela s’est passé mais je ne peux malheureusement plus rien n’y changer. A mes yeux, c’est important d’être un homme de parole.  J’ai dit que je ne voulais plus jouer pour l’équipe belge et je maintiens mes propos », a-t-il conclu à ce sujet.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK