Quel rôle pour Eden Hazard en Grèce ? Nos experts sont partagés

Eden Hazard, auteur d’un but et d’une passe décisive lors de l’éclatante victoire des Diables Rouges contre Gibralatar (9-0) jeudi soir, a fait son retour officiel à la compétition après sa blessure à la cheville en juin dernier. Une excellente nouvelle pour les Diables mais Roberto Martinez doit-il prendre le risque d’aligner son capitaine à Athènes pour la rencontre cruciale face à la Grèce dimanche ? Nos experts nous livrent leurs sentiments.

"Hazard, je l'utiliserais plutôt comme ‘joker’ si les circonstances l''imposent, souligne Thierry Luthers. Il faudra voir comment son corps a réagi après les 70 premières minutes en match de reprise. Le match à Athènes s'annonce assez musclé et le Brainois se dit encore un peu réticent à l'idée de s'engager dans les duels."

"Hazard avait convenu qu’il ferait signe à Martinez quand il ressentirait de la fatigue. Ce signe est intervenu après 77 minutes seulement. Physiquement, malgré une petite appréhension à aller au contact, le joueur m’a avoué qu’il n’avait rien ressenti à sa cheville droite et ne craignait aucune réaction de celle-ci dans les prochaines heures. Donc a priori, je ne vois pas pourquoi Martinez se priverait de Hazard en Grèce. Il devra déjà pourvoir au remplacement de Witsel (Marouane Fellaini ? Mousa Dembélé ?), je serais surpris qu’il effectue volontairement un deuxième changement" analyse pour sa part Manuel Jous.

"Je partage l'avis de Philippe Albert, explique de son côté Pierre Deprez. Il vaut mieux ne pas prendre de risque avec Hazard. Avec 6 points d'avance sur le 2ème du groupe et un goal-average (très très) favorable, la qualification est en poche. Ce serait stupide de provoquer une rechute du feu-follet de Chelsea, même si Eden souhaitera jouer. Martinez pourrait faire monter De Bruyne d'un cran, lui qui a évolué comme récupérateur aux côtés de Witsel. Mais se pose la question du milieu de terrain. Witsel suspendu, Radja Nainggolan écarté, Youri Tielemans sur le banc à Monaco, Leander Dendoncker en méforme, il est probable que le sélectionneur fasse confiance à Dembélé et à Fellaini, si le souci au mollet de notre ‘chevelu’ est oublié. Sinon, on reparlera de ce qui devient petit à petit l'affaire Nainggolan."

"Physiquement, Hazard est prêt. Il est allé au duel sans appréhension. Contre les rugueux défenseurs grecs, cela risque cependant d'être une autre paire de manche. Antonio Conte le sait et le redoute. Martinez ne va pas vouloir se brouiller avec l'entraîneur de Chelsea. Bref, Eden peut, au minimum nous être (très) utile à Athènes si les événements devaient nous être défavorables" juge Rodrigo Beenkens avant d’envisager les différentes options du sélectionneur pour composer son onze de base.

"Fellaini, s'il est prêt physiquement (il devrait l'être), jouera. Dans l'esprit de Martinez, lui et Witsel devaient commencer côte à côte à Athènes. Deux questions se posent donc avant ce qui sera cette fois un vrai match :

  1. Qui à côté de Marouane ? De Bruyne ? Dembélé ? Tielemans ?
  2. Hazard débutera-t-il la rencontre ou Martinez le conservera-t-il comme joker ?

Dans ce dernier cas, De Bruyne pourrait jouer plus haut. À moins que Nacer Chadli (très bon sur les flancs lors des 4 matches qui ont précédé celui contre Gibraltar) soit préféré à Yannick Carrasco à gauche. Nacer est plus fort et plus rigoureux défensivement que Yannick lequel pourrait alors jouer un cran plus haut, avec Mertens, en soutien de Lukaku" conclut-il.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK