Per Frimann : "Le moment où Kevin De Bruyne monte au jeu, c’est magique"

Spectateur attentif du match Danemark-Belgique, le Danois Per Frimann, ex-star d’Anderlecht a répondu aux questions de Pierre Deprez après la victoire des Diables rouges face au Danemark ce jeudi. L’ex-milieu de terrain dit avoir vécu une rencontre très forte émotionnellement "Je suis épuisé" explique le Danois de 59 ans. "Il y avait tant d’émotion. C’était fort. Il y avait le public, l’intensité, toute la dynamique. C’était un super match de football."

"Les Danois ont mis le pressing haut, gagné les deuxièmes ballons" explique Per Frimann pour analyser la première période, où les Diables ont subi. "Ils ont été agressifs et ils ont mis beaucoup de vitesse. C’étaient les consignes. Le sélectionneur utilise une philosophie où il faut vraiment sprinter pour arriver entre les ballons et le goal. Je pense qu’ils ont très bien fait cela, tout en faisant un gros pressing. Je crois que la Belgique n’a pas l’habitude de jouer contre une équipe qui joue comme cela. Les 45 premières minutes sont probablement la meilleure mi-temps qu’on ait jouée depuis 10 ans."


►►► À lire aussi : Euro 2020 : Axel Witsel de retour sur le terrain cinq mois après sa blessure


Toujours est-il que le Danois reste élogieux quand il parle des Diables rouges. "Je suis impressionné par cette équipe belge. J’étais content de les voir. C’est un peu mon équipe (ndlr, il a joué 6 années en Belgique) après le Danemark. Le moment où Kevin De Bruyne monte au jeu, c’est magique. Ça change le match, avec le positionnement de Romelu Lukaku plus à droite. Il y a donc plus d’espace pour courir."

Le visage des Diables a changé en 2e période, avec les montées de Kevin De Bruyne, Eden Hazard et Axel Witsel. Cela veut-il dire que la Belgique est en difficulté sans ses trois stars ? "J’ai l’impression que les Belges ont été influencés par le public" tempère Per Frimann. "C’était très intense, très fort. Ils étaient un peu dérangés. Cela les a influencés. Par exemple, ce n’est pas normal que Jason Denayer fasse une erreur comme celle qu’il a commise. Donc ils ont été dérangés, mais pas 90 minutes… Seulement 45. C’est pour cela qu’on a perdu."


►►► À lire aussi : Euro 2020 : Belges et Danois rendent un vibrant hommage à Christian Eriksen


Avec 0 point, le Danemark est mal embarqué pour se qualifier. L’ex-Anderlechtois termine en se voulant rassurant. "Oui mais la deuxième place est toujours accessible si les Belges battent la Finlande et que le Danemark bat la Russie."


 

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK