Officiel : Thierry Henry quitte le staff des Diables rouges pour Monaco

Thierry Henry est le nouvel entraîneur de l’AS Monaco où il prend le relais de Leonardo Jardim, remercié cette semaine. L'ASM a officialisé la nouvelle, ce samedi via son compte Twitter.

Le Français, champion du Monde avec les Bleus en 98, a signé un contrat jusqu'en 2021 en faveur du club monégasque où il a débuté sa carrière de joueur pro en 1994. Et ce jusqu’en 1999 (141 matchs, 28 buts). Après avoir été approché par Aston Villa et les Girondins de Bordeaux, il a finalement accepté l’offre de l’ASM où il aura la lourde tâche de relancer une équipe actuellement 18ème de la Ligue 1.

"En premier lieu je remercie l’AS Monaco de me donner l’opportunité d’entraîner l’équipe de ce club si particulier pour moi. Je suis à la fois très heureux de revenir à l’AS Monaco et extrêmement déterminé à relever les défis qui nous attendent. J’ai désormais hâte de rencontrer les joueurs pour commencer à travailler tous ensemble", a-t-il déclaré sur le site officiel de l'ASM.

"Sa connaissance du football, sa passion du jeu, son exigence du plus haut niveau et son attachement à nos couleurs font de sa nomination une évidence. Thierry est à la fois conscient de la tâche qui l’attend et impatient de débuter dans ses nouvelles fonctions. Il peut compter sur notre confiance et tout notre soutien pour apporter une nouvelle dynamique à l’équipe et mener à bien sa mission", a souligné pour sa part Vadim Vasilyev, Vice-Président Directeur Général du club monégasque.

Déjà de retour en Belgique le ... 24 octobre !

A 41 ans, Titi Henry prend donc son envol en tant que T1. Après le Mondial en Russie, il avait clairement fait savoir qu’il se sentait prêt à endosser le rôle d’entraîneur principal. Il avait quitté son poste de consultant chez Sky Sports pour se concentrer sur ce nouvel objectif.

En août 2016, nombreux sont ceux qui ont été surpris d’apprendre qu’il rejoignait la Belgique pour devenir T3 dans le staff de Roberto Martinez. L’été dernier, il était monté d’un cran en remplaçant Graeme Jones, parti à West Brom, en tant que T2.

Tout le monde était cependant bien conscient qu’il ne resterait pas très longtemps. Il aura été T2 des Diables l’espace de trois matches (en Ecosse, en Islande et contre la Suisse). Au coup de sifflet final de la rencontre remportée face à la Nati, le premier geste de Roberto Martinez a été de le prendre dans ses bras. Une manière de le remercier pour tout ce qu'il a apporté. Les deux hommes s’apprécient et ce départ va constituer un sérieux manque pour notre coach fédéral.

"Je pense que Thierry Henry a énormément apporté à Roberto Martinez au niveau de la crédibilité. Tous les joueurs le connaissent. Sa carrière est énorme et ça reste encore dans la tête des joueurs. Le message passe beaucoup plus facilement s’il est appuyé par quelqu’un de la pointure de Thierry Henry", a souligné Joachim Mununga dans l’émission " Complètement Foot " sur Vivacité.

Discret, muet, durant son passage chez les Diables, Thierry Henry n’aura finalement accordé qu’une seule interview. Et ce, à deux télévisons : la VRT et la RTBF. Cela remonte à février 2017. Sur ce silence médiatique, il avait alors donné une explication assez claire : "Je voulais que les gens comprennent que le coach, ce n'est pas moi. Il ne faut pas tout mélanger. Je suis là pour apprendre et apporter un savoir. Il y a un coach, un assistant et je suis le deuxième assistant. Je voulais que cela soit bien clair. Le coach, c'est mon boss et je n'ai jamais vu un T3 parler à la fin d'un match. J'essaye de rester à ma place. Il faut respecter l'ordre des choses".

Thierry Henry s’en va et tous les Diables rouges regrettent ce départ car l’homme a énormément apporté. Son expérience et sa disponibilité ont eu un réel impact comme l’a souligné Pascal Scimè dans "Complètement Foot" : "Je pense qu’il a apporté quelque chose, notamment aux attaquants. Il a instauré une relation de confiance avec eux. Je ne sais pas s’il a bonifié Romelu Lukaku parce qu’en quelques jours de rassemblement en équipe nationale, il ne sait pas faire des miracles. Mais je pense qu’il a su trouver les mots justes sur la gestion émotive de certains moments."

Tout le monde est convaincu qu’il a l’étoffe et l’aura pour réussir en tant que coach. Son expérience en tant que joueur (Monaco, Juventus, Arsenal, FC Barcelone, New-York Red Bull) plaide en sa faveur et impose tout simplement le respect.

La tâche s’annonce cependant ardue mais le groupe monégasque possède de la qualité même si Monaco n'a gagné qu'un match cette saison, lors de la 1re journée de Championnat à Nantes. L'équipe reste sur quatre défaites consécutives toutes compétitions confondues, et une série cauchemar de 10 matches sans victoire depuis le 11 août. Elle reprendra la compétition le 20 octobre, à Strasbourg pour la 10e journée de Ligue 1.

A Monaco, il retrouvera deux Diables rouges : Youri Tielemans et Nacer Chadli.

Ironie de l'histoire, Thierry Henry sera vite de retour en Belgique puisque Monaco se rendra au FC Bruges le 24 octobre prochain dans le cadre de la Ligue des Champions !

Roberto Martinez va devoir, de son côté, trouver dans les prochaines semaines un nouveau T2 ou T3 si l'Ecossais  Shaun Maloney monte d'un cran dans la hiérarchie au sein du staff des Diables rouges.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK