Nations League : "Du côté français, il n'y a pas d'esprit de revanche par rapport à la Belgique" explique Deschamps

Didier Deschamps
Didier Deschamps - © FRANCK FIFE - AFP

L'équipe de France affrontera "une très belle équipe" de Belgique en demi-finale de Ligue des nations, a réagi jeudi le sélectionneur Didier Deschamps qui loue "l'état d'esprit" et "l'envie d'aller chercher des victoires" de son groupe.

Le tirage au sort du mini-tournoi final de la Ligue des nations, qui aura lieu du 6 au 10 octobre à Milan et Turin (Italie), a accouché de demi-finales France-Belgique et Italie-Espagne. "De notre côté, il n'y a pas d'esprit de revanche, mais de leur côté peut-être", a réagi le sélectionneur français.


>> La Belgique et la France "ont progressé" depuis leur dernière confrontation, estime un Martinez impatient


En écho, son homologue belge Roberto Martinez a aussi désamorcé la situation, affirmant qu'il "ne sera pas question de revanche pour nous, je n'aime d'ailleurs pas ce terme".

Le sélectionneur champion du monde a complimenté la Belgique, numéro un au classement Fifa juste devant les Bleus. "C'est toujours avec plaisir, et ce sont des rencontres qu'on a l'habitude d'avoir. L'équipe de France rencontre très souvent (...) cette équipe de Belgique, mais ce sera un autre contexte, avec un autre objectif. Mais avec la certitude de notre côté de rencontrer une très, très belle équipe".

"Aujourd'hui, de par la qualité des joueurs, sur la qualité et quantitativement, évidemment, je n'ai pas à me plaindre. Et en plus de ça, comme l'état d'esprit est là, et cette envie d'aller chercher des victoires, des succès, il faudra compter sur nous", a prévenu Deschamps, qui aura avant ce "Final 4" les premiers matches de qualification à la Coupe du monde 2022 en mars et la phase finale de l'Euro, prévu du 11 juin au 11 juillet.

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK