Nainggolan : "Ce serait grave de finir ma carrière sans une Coupe du monde"

Radja Nainggolan
Radja Nainggolan - © FILIPPO MONTEFORTE - AFP

Dimanche dernier, l’AS Rome souffrait mais retrouvait finalement le chemin de la victoire en battant Vérone sur le plus petit écart pour le compte de la 23e journée de Serie A. L'équipe de Radja Nainggolan, sur la pelouse durant toute la rencontre, n'avait plus gagné le moindre match depuis le 16 décembre dernier contre Cagliari.

Assez discret pendant le mercato, le Diable rouge est revenu sur son cas personnel durant l’émission Les Seigneurs du football, d’après des propos retranscris par la DH. "Je ne vois pas pourquoi je partirais de la Roma. La vie me plaît ici, je suis heureux, j’ai tout ce que je veux. Même l’argent dans ce cas-là ne suffit pas à vous faire changer d’avis", a précisé Nainggolan, ciblé par Chelsea et une formation chinoise durant la dernière période de transferts.

Un sujet est naturellement sur toutes les lèvres lorsqu’on prononce le nom du Belge de 29 ans : sera-t-il sélectionné par Roberto Martinez pour la Coupe du monde 2018 en Russie ? "J’aimerais la disputer mais cela ne dépend pas de moi. Le sélectionneur a fait des choix que je n’ai pas forcément partagés, mais cela fait partie du jeu. Tout ce que je peux faire, c’est donner mon maximum. Je m’entends bien avec tout le monde dans le groupe. Avec le sélectionneur, j’essaie de bien me comporter comme je le fais en club", a aussi précisé l'atypique médian.

Avant d'ajouter : "Je ne sais pas si c’est sportif ou extra-sportif. Qu’on invente des choses m’a un peu fatigué. Je ne veux pas entrer dans un conflit, cela n’a pas de sens. Je vais tout faire pour participer au Mondial, ce serait grave de finir ma carrière sans une Coupe du Monde."

Avec le plus que probable forfait de Steven Defour et la nouvelle opération de Marouane Fellaini, nul doute que la question ne cessera de se poser d’ici au Mondial russe.

L'interview de Nainggolan après son retour en sélection (novembre 2017)

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK