Mourinho entre compliments et constats sur Eden Hazard : "C’est un joueur fantastique qui s’entraîne mal"

Eden Hazard a eu droit à une trentaine de minutes face au Danemark jeudi soir. Une demi-heure où le Diable rouge a réussi quelques bons dribbles et a globalement pu reprendre confiance après une saison perturbée par les problèmes physiques. Une prestation qui redonne aussi espoir aux supporters des Diables qui aimeraient voir leur capitaine briller à nouveau en sélection.

L’entrée au jeu d’Eden Hazard a également été commentée à l’étranger et notamment en Angleterre par l’émission radio TalkSport à laquelle participe José Mourinho, ancien coach d’Eden Hazard à Chelsea entre 2013 et 2015.

Son intervention à propos de son ancien poulain est remplie de louanges mais également d’un constat inévitable. "Vous ne pouvez pas vous imaginer ce qu’il pourrait être comme joueur s’il était un super professionnel", a commenté Mourinho qui insiste sur l’authenticité du personnage. "La vérité sur Eden ? Eden, c’est ce que vous voyez de lui. C’est un joueur fantastique qui s’entraîne mal. C’est un gars génial, c’est un super père de famille. On dirait qu’il n’appartient pas à cette nouvelle génération de joueurs. C’est un gars très calme, complètement concentré sur sa famille, ses enfants et ses parents."


 ►►► À lire aussi : Nordin Jbari : "Pour aller au bout, on doit jouer avec Eden Hazard, Axel Witsel et Kevin De Bruyne"

 ►►► À lire aussi :  Euro 2020 : Thierry Witsel en larmes lorsque son fils Axel est monté au jeu (vidéo)


Le coach portugais est revenu sur l’attitude du Diable rouge à l’entraînement et sur ses réflexions avant le passage de Hazard au Real Madrid. "Il est présent tous les matins à l’entraînement mais ne travaille pas si dur. Quand il monte sur le terrain, on ne voit pas le reflet d’une semaine de travail. On voit le reflet de son talent. Quand il est allé au Real Madrid, je me suis dit : 'Ce gars va dans le plus grand club du monde et ressentira la pression d’être toujours au top. Ce gars va gagner le Ballon d’Or parce qu’il est fantastique. Cela aurait pu être le cas avec plus d’entraînement. Mais à Madrid, il est entré dans cette spirale négative avec des blessures qui l’ont sans doute fort affecté."

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK