Mertens : "On veut battre les Pays-Bas, c'est un peu notre rival"

Dries Mertens
Dries Mertens - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Parti à 19 ans aux Pays-Bas pour lancer sa carrière professionnelle, Dries Mertens va retrouver ce mardi soir en match amical les Néerlandais. Un duel au goût particulier pour le Louvaniste.

"J'ai joué 7 ans aux Pays-Bas donc ce match est toujours important pour moi. C'est une nation qu'on veut battre. C'est un peu notre rival. Ce n'est pas vraiment un match amical, assure le milieu offensif au micro de la RTBF. Il y a des bons joueurs, rapides, jeunes et fins techniquement. Je les connais, j'ai joué avec certains d'entres-eux. Mais c'est à nous de faire le match. A domicile, on veut de toute façon toujours gagner et faire un grand match."

Décisif sur les deux buts belges vendredi dernier face à la Suisse, le Napolitain a encore brillé sous le maillot des Diables et continue de jouir de la pleine confiance de Roberto Martinez.

"Le match contre la Suisse était difficile parce qu'on a beaucoup couru. Mais tout le monde est en bonne forme. C'est juste dommage pour Thomas Vermaelen qui s'est blessé. La plus grande satisfaction de cette rencontre est la victoire. Continuer à gagner, c'est important. A 1-0, on prend un bête but mais on n'a jamais lâché. Reprendre l'avance après, ça nous fait du bien, poursuit-il avant de souligner le travail effectué au niveau du pressing de plus en plus agressif. On travaille sur ça. Avec les joueurs qu'on a, le coach sait que si tu presses et que tu récupères le ballon haut, on peut faire la différence."

Malgré un début de saison moins florissant qu'il y a un an et une place de titulaire pas vraiment assurée par Carlo Ancelotti, Mertens n'en perd pas son habituel sourire et sa grande détermination.

"Ca se passe très bien. Quand tu reviens du Mondial, tu reviens un peu plus tard avec le groupe. C'est pour ça que j'ai moins joué en début de saison. Mais maintenant, je me sens bien et ça se passe bien avec le coach. Mon statut n'a pas changé" estime Mertens.

Le départ de Thierry Henry, qui s'est engagé ce samedi avec l'AS Monaco, laisse un petit vide chez les Diables Rouges. Sans évidemment ébranler ce groupe qui évolue en pleine quiétude.

"C'était vraiment bien de travailler avec lui parce que c'est un grand nom du foot et une grande personne. J'espère que ça se passera bien pour lui comme entraîneur parce que j'ai vu qu'il avait des qualités pour assumer ce nouveau rôle. Il l'a montré avec nous. C'est toujours différent de passer entraîneur principal. Je lui souhaite beaucoup de chance" conclut le n°14 belge.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK