Menés face au Costa Rica, les Diables réagissent parfaitement et se font plaisir avant le Mondial

La Belgique s’est imposée ce lundi soir au stade Roi Baudouin face au Costa Rica (4-1) lors de son troisième match amical d’avant-Mondial. Menés après vingt minutes, les Diables ont superbement réagi pour offrir un spectacle de qualité à leurs supporters.

Dries Mertens s’est rassuré en ouvrant le score et en délivrant un assist, Romelu Lukaku a inscrit un doublé (ses 35ème et 36ème buts avec les Diables) tandis qu’Eden Hazard a encore une fois été éblouissant. A noter également la bonne prestation de Dedryck Boyata.

Sur leur lancée dans leur préparation vers la Coupe du Monde, les Diables Rouges poursuivent donc leur montée en puissance. Une excellente nouvelle avant de s’envoler vers la Russie. La Belgique semble fin prête à débuter sa compétition lundi prochain (18/06) contre le Panama.

Le résumé de la rencontre

Fidèle à ses principes, Roberto Martinez aligne son équipe type. Seul petit changement par rapport au match précédent contre l’Egypte, Dedryck Boyata remplace Laurent Ciman dans l’axe de la défense.

Les Costariciens se positionnent assez haut dès le coup d’envoi et empêchent les Diables de s’installer dans leur camp. Les deux formations se livrent et cherchent le point de rupture chez l’adversaire.

Les ‘Ticos’ essaient de trouver les espaces dans le dos des Diables. Chez les Belges, c’est évidemment par Eden Hazard que passent toutes les offensives.

Le tempo est plutôt élevé. Le match est ouvert. Mais les occasions ne sont pas légion.

Menés pour la 1ère fois depuis 4 matches, les Diables se rebiffent

Après vingt minutes, Bryan Ruiz trouve cependant l’ouverture. A l’entrée de la surface, Celso Borges tente une petite louche par-dessus la défense mais Jan Vertonghen veille et se dégage. Sa tête revient malheureusement plein axe dans les pieds de Ruiz qui n’hésite pas une seconde et place une reprise de volée hors de portée de Thibaut Courtois (24’). L’ancien Gantois se rappelle au bon souvenir des spectateurs belges. Les hommes de Martinez n’avaient plus encaissé ni été menés depuis le match amical contre le Mexique, soit quatre rencontres.

Ce but a le don de booster les intentions belges.

C’est encore Hazard qui sonne la révolte. Le capitaine déstabilise la défense costaricienne et tente sa chance. Sa frappe croisée file hors-cadre mais Dries Mertens est parfaitement placé pour égaliser à bout portant (31’).

Les Diables font preuve de caractère et affichent leur volonté de gagner. La fin de la première période est complètement à sens unique.

Le Costa Rica a de plus en plus de mal à défendre. Keylor Navas doit s’employer.

Jan Vertonghen pense donner l’avance aux Diables de la tête mais l’arbitre de touche lève son drapeau et annule ce but (37’). Sur les ralentis, difficile de lui donner raison.

Mais ce n’est que partie remise pour les protégés de Martinez. Sur une rapide contre-attaque, Romelu Lukaku, qui a manqué de réussite jusque-là, contrôle le ballon près du rond central, temporise et décale Kevin De Bruyne plein axe. Le métronome des Diables lance dans la foulée Dries Mertens sur la droite. D’un superbe petit centre fouetté, le Napolitain retrouve Big Rom. Le meilleur buteur des Diables ne se fait pas prier et trouve le plafond des cages de Navas d’une reprise du droit (42’).

Le festival Eden Hazard !

Au retour de la pause, le rythme semble baissé d’un cran. Pourtant, sur une nouvelle accélération de Hazard plein axe, De Bruyne lance Nacer Chadli, monté à la place d’un Thomas Meunier trop brouillon. Le latéral s’applique sur son centre en un temps et sert idéalement Lukaku qui fait aisément le break de la tête (50’).

Les Diables, et surtout Hazard, régalent. Petit pont, accélération, décalage : le n°10 s’offre un festival et trouve Lukaku sur la gauche dans la surface. Big Rom se montre très altruiste et centre au sol pour Michy Batshuayi, qui a remplacé Mertens (52’). Batsman ne manque pas l’occasion et aggrave le score (64’). Les fans sont aux anges !

Dans la dernière demi-heure, Martinez fait tourner et donne du temps de jeu à Thorgan Hazard, Leander Dendoncker, Mousa Dembélé et Youri Tielemans.

Les joueurs belges gèrent tranquillement la fin de la partie. La communion avec le public est belle.

Au terme d’une préparation réussie dans laquelle ils seront montés en puissance, les Diables peuvent partir en Russie avec le sentiment du travail bien fait… et surtout avec ambition.

Les phases importantes en vidéo

24ème minute : 0-1, Bryan Ruiz trompe Thibaut Courtois

31ème minute : 1-1, grâce au travail d'Eden Hazard, Dries Mertens égalise

37ème minute : but annulé pour Jan Vertonghen

42ème minute : 2-1, Romelu Lukaku met les Diables aux commandes

50ème minute : 3-1, Romelu Lukaku fait le break

64ème minute : 4-1, Michy Batshuayi s'invite à la fête

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK