Martinez sur le futur rôle de Kompany: « Ce sont des jobs difficiles à combiner, on doit lui donner du temps »

Roberto Martinez a commenté sa sélection pour les matches contre le Kazakhstan (8 juin) et l'Ecosse (11 juin). Il est bien évidemment revenu sur l'annonce du retour de Vincent Kompany à Anderlecht dans le rôle de joueur-entraîneur. Il a également évoqué le « dérapage » de Leandro Trossard.

« Premièrement, c'est une décision fantastique pour le football belge de voir un joueur de ce niveau revenir en Pro League. C'est un projet incroyablement excitant. En ce qui concerne les Diables rouges, il sera évalué comme tous les autres joueurs. On parle ici de la sélection de juin. Et Vincent a évolué à un niveau fantastique avec son club. A l'avenir, on lui apportera tout le soutien possible de la part des Diables rouges », a déclaré le sélectionneur. « La seule chose qui m'intéresse, c'est qu'il fasse tout son possible pour être à son meilleur niveau pour l'Euro. Il sera jugé pour ses performances en tant que joueur et pas sur ses résultats en tant que coach. Mon rôle est de sélectionner la meilleure équipe possible et à cet instant, j'estime que Vincent est prêt à aider l'équipe ».

Le double rôle de Vince the Prince sera un sacré challenge. « Ce sont des jobs difficiles à combiner. On doit lui donner du temps. Être joueur et manager, c'est une combinaison très intéressante. Il y a quelques exemples dans le football britannique mais c'est rare. Et c'est de plus en plus compliqué à réaliser dans le football moderne. On doit attendre et voir quelle équipe va l'entourer. En tant que coach, Vincent Kompany va apporter son expérience. Il m'a appelé après l'annonce de sa décision. C'est logique, il devait se concentrer sur sa fin de saison avec Manchester City. Il est dans un processus très clair. Et je suis content de le soutenir dans le nouveau chapitre de sa carrière ». 

Peu de temps avant le point presse, la fédération avait annoncé que Leandro Trossard avait écopé d'une amende suite aux propos homophobes qu'il avait tenus lors de la fête du titre de Genk. Roberto Martinez plaide pour l'erreur de jeunesse. Il a apprécié les excuses rapides du jeune homme. « C'est un très jeune capitaine. Il doit apprendre. L'Union belge est l'institution la plus importante en Belgique et a un point de vue très clair sur les attitudes qui sont acceptables ou pas. Leandro a fait une erreur. Et il l'a rapidement compris. Il n'a pas gardé le contrôle pendant la fête. On peut faire une erreur. Il est important de réagir. La manière dont il a réagi fait de lui un joueur et une personne que nous avons envie de soutenir. Il mérite une deuxième chance ».

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK