Martinez se méfie des qualités individuelles et des contre-attaques françaises

Détendu mais concentré, comme à son habitude, Roberto Martinez est impatient d'affronter la France en demi-finale de Coupe du Monde ce mardis soir à Saint-Pétersbourg. Ses joueurs sont prêts, a-t-il affirmé au micro de la RTBF.

"Je pense que mentalement, il n’y a aucun problème. Par contre, c’est sûr que l’accumulation des matches laisse des traces au niveau physique. Mais, on va jouer une demi-finale donc les joueurs sont parfaitement focus."

Après l'exploit réalisé par les Diables Rouges en quarts contre le Brésil, le sélectionneur s'est surtout appliqué à faire doucement basculer ses joueurs vers les demi-finales.

"Nous avons déjà eu trois jours de travail depuis le match contre le Brésil, ça paraît être une éternité. Ça a été un gros challenge de rester concentrer sur la suite. Thomas Meunier est suspendu donc nous avons dû trouver des solutions. Demain, ce sera un match de très haut niveau. La France a énormément de qualités individuelles et peut faire la différence à n’importe quel moment avec Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, Olivier Giroud ou Paul Pogba donc il faudra faire preuve d’une parfaite concentration tout au long du match. Nous sommes très impatients de débuter cette rencontre" avance le Catalan qui a demandé à ses hommes d'être surtout très prudents face aux contre-attaques françaises.

"On peut avoir tous les plans qu’on veut, il faudra surtout faire très attention à leur rapidité en contre-attaque. Ce sera un match complètement différent de celui contre le Brésil mais nous sommes prêts à disputer cette demi-finale."

"C’est une équipe que nous connaissons bien et qui nous connaît bien. Les joueurs se connaissent aussi très bien. Ils évoluent dans les mêmes clubs, dans les mêmes compétitions. Aujourd’hui, on peut encore se dire qu’on va jouer une demi-finale de Coupe du Monde mais demain, quand les joueurs monteront sur le terrain, il ne faudra plus y penser. Ce sera un match de football contre une équipe très talentueuse" conclut Martinez qui n'a évidemment rien dévoilé de ses intentions tactiques.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK