Martinez: "Radja n'est pas sélectionné pour des raisons purement tactiques"

Radja Nainggolan manquera son deuxième Mondial consécutif. Non repris par Marc Wilmots en 2014, il ne figure pas dans la pré-sélection de 28 joueurs dévoilée lundi par Roberto Martinez.

"Radja est un joueur de très grande classe" a justifié Martinez. "C'est un choix tactique. On a mis en place un système spécifique lors des deux dernières années. Et d'autres joueurs se sont imposés à la place où joue Radja. Radja joue un rôle essentiel dans son club mais je ne peux pas lui donner cette place en équipe nationale. Je sais qu'il est apprécié et populaire. Parfois je dois prendre des décisions difficiles pour le bien de l'équipe afin de gagner des matches. Radja n'est pas sélectionné pour des raisons purement tactiques.
Je n'ai pas pris cette décision à la légère. Nous sommes de professionnels. Tout le monde doit tout donner. Toutes les décisions sont prises pour le bien de l'équipe. C'est le cas pour Radja, mais pour d'autres, qui ont joué un rôle dans les qualifications. Je ne me base pas sur les performances des 3 ou 4 dernières semaines pour prendre mes décisions. Son rôle sur les 2 années de la campagne de qualification a été en retrait.

Martinez a rencontré le joueur à Rome. "Ma décision n'était pas encore prise avant ce voyage. Je voulais attendre la fin des rencontres de championnat avant de prendre ma décision. Il m'a donné son avis et je lui ai donné le mien. C'était une discussion franche et honnête. Je le respecte, ce n'est plus un jeune joueur et j'apprécie son opinion."

Faire une sélection c'est par définition effectuer un choix. Et Roberto Martinez indique qu'il ne l'a pas fait de gaieté de cœur. "C'est l'une des décisions les plus difficiles qu'un entraîneur puisse faire. Un sélectionneur doit faire des choix clairs. Il y a un volet humain qui est très clair. On ne peut pas se laisser aveugler. On doit rester neutre. On met sur la table toutes les informations disponibles. Pour prendre les meilleurs décisions. Mais cela reste une décision difficile."

La relation entre le technicien espagnol et le médian de la Roma n'a pas été facile. Le 'Ninja' avait été écarté du groupe lors des sélections de septembre et d'octobre. Rappelé en novembre, il avait dû manquer les amicaux contre le Mexique et le Japon sur blessure. En mars, le public du stade Roi Baudouin avait réservé une ovation à Nainggolan lors de sa montée au jeu contre l'Arabie Saoudite.

Nainggolan sort d'une saison aboutie en club. Avec la Roma, il a atteint les demi-finales de la Ligue des Champions. Son compteur personnel cette saison est de 6 buts et 11 passes décisives en 42 rencontres, toutes compétitions confondues.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK