Martinez peut-il réellement se passer de Nainggolan au Mondial ?

Radja Nainggolan
2 images
Radja Nainggolan - © ISABELLA BONOTTO - AFP

Extraordinaire de la première à la dernière minute, l'AS Rome a infligé, mardi soir, au FC Barcelone ce que les Catalans avaient fait subir au PSG la saison dernière en s'imposant 3-0 en quart de finale retour, après sa défaite 4-1 de l'aller.

Absent durant le naufrage au Camp Nou la semaine dernière suite à une blessure, Radja Nainggolan, aligné en soutien de l’attaquant Edin Dzeko durant 77 minutes, a pleinement participé au brillant renversement de la situation à Rome. Le médian belge est le seul élément de notre équipe nationale à figurer en tant que titulaire en ½ finale de la prestigieuse Champions League. En effet, Simon Mignolet a accédé au même stade de la compétition, mais il est cantonné à un rôle de réserviste derrière Loris Karius. Les stars de la formation belge, à savoir Kevin De Bruyne, Eden Hazard ou Romelu Lukaku par exemple, manquent, elles, à l’appel.

"L’international belge de la Roma a participé, par son activité impressionnante, son impact et son agressivité, à pressurer le Barça, qui n’a quasiment jamais trouvé de solutions dans le jeu. Il a aussi tenté sa chance à deux reprises (16e et 68e), en plus d’être à l’origine de l’action qui a amené le penalty", analyse le journal L’Equipe dans son édition, en accordant la note de 8/10 à notre Diable rouge.

Arrivé dans la capitale italienne en 2014, le Ninja est un joueur unique. Le médian de 29 ans affiche une force de caractère impressionnante, sa détermination est exemplaire. De nombreux entraineurs rêvent de se l’offrir, mais le Belge semble avoir juré fidélité aux Romains. Toutefois, Nainggolan ne semble pas être une priorité pour Roberto Martinez, officiellement pour des raisons tactiques, mais officieusement sans doute à cause d’un problème extra-sportif. Sélectionné, laissé sur le côté, repris à nouveau : l’histoire est particulière entre le coach fédéral et l’ancien de Cagliari, auteur de 3 buts et 7 passes décisives en Serie A cette saison.

Peut-on réellement se passer du Ninja au Mondial ? Martinez jugera et annoncera sa décision finale, mais son apport sur un terrain, même en tant que réserviste, apparait comme non négligeable.

Interview de Nainggolan en novembre dernier

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK