Martinez : "On voit une énorme différence quand le Kazakhstan joue à domicile"

Roberto Martinez a dirigé le dernier entraînement des Diables rouges avant le duel contre le Kazakhstan ce samedi à Astana. Une séance primordiale pour que ses joueurs prennent leurs marques sur la pelouse synthétique de l’Astana Arena. "On va tirer des bénéfices de cet entraînement. Il faut s’habituer au rebond du ballon pour être prêt pour le match de demain (dimanche)", a-t-il expliqué au micro de Vincent Langendries.

En dehors du gazon artificiel, le sélectionneur national se méfie du rendement des Kazakhs devant leur public. Il ne faut donc pas se baser sur le score du match aller (3-0) pour analyser le jeu de nos adversaires. "Ce sont plus ou moins les mêmes joueurs qu’à l’aller mais la performance sera complètement différente. Quand on observe les 20 derniers matches, on peut constater qu’il y a une grande différence de rendement entre les rencontres à domicile et à l’extérieur. Le facteur terrain joue certainement un rôle mais les Kazakhs ont aussi une certaine confiance devant leurs fans. Ils n’ont pas peur de jouer haut."

Comme déjà annoncé avant le match contre Saint-Marin, Axel Witsel, Thomas Meunier et Thorgan Hazard seront dans le onze de base. Martinez, qui demande à voir un match au tempo élevé, a en outre ajouté que Dennis Praet ferait lui aussi partie des titulaires. Il a également nié que la menace de suspension qui pend sur la tête de Dries Mertens entrerait en ligne de compte dans sa décision d’aligner ou pas l’attaquant de Naples.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK