Martinez : "Nous voulons remporter ce duel avec la manière"

Roberto Martinez
Roberto Martinez - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Avant d'affronter les Pays-Bas mardi soir, Roberto Martinez est serein. Avec une deuxième victoire consécutive en Nations League acquise avec caractère vendredi dernier face à la Suisse, 'ses' Diables Rouges sont tranquillement en tête de leur groupe et enchaînent les bonnes prestations.

"Contre la Suisse, le match était très éprouvant mais nous avons eu la satisfaction de prendre les trois points. Nous sommes prêts pour la rencontre de demain. Nous avons eu une très bonne semaine de préparation. Il n'y a pas de blessure à part, évidemment, celle de Thomas Vermaelen. C'est le seul point négatif. C'est vraiment dommage parce qu'il avait un excellent niveau actuellement. Il a très bien joué contre les Suisses. Ce n'est jamais agréable de voir un joueur sortir sur blessure mais je sais que Thomas va tout faire pour revenir en pleine forme le plus vite possible. Je ne suis pas inquiet pour le remplacer parce que maintenant nous avons plusieurs solutions. Il y a bien sûr Dedryck Boyata mais également Jason Denayer, Brandon Mechele ou encore Christian Kabasele. Ils sont prêts à élever leur niveau pour l'équipe nationale. Ils peuvent s'inspirer de Jan Vertonghen, Vincent Kompany, Toby Alderweireld et Thomas Vermaelen qui ont atteint un niveau incroyable. C'est bon de voir de jeunes joueurs prêts à saisir leur chance" se réjouit le sélectionneur au micro de la RTBF.

Ce match amical contre les Pays-Bas sera une nouvelle occasion de donner du temps de jeu aux petits nouveaux mais surtout à ceux qui doivent parfois ronger leur frein sur le banc des remplaçants.

"Nous voulons gagner cette rencontre mais nous allons utiliser les six changements. Nous verrons donc 17 joueurs sur le terrain. Ce sera une bonne opportunité pour récompenser certains de leur travail et de leur investissement durant ces deux dernières années, pour voir ce que peuvent faire d'autres et pour essayer d'autres associations d'un point de vue tactique. Ce sera un bon test pour l'équipe face une très bonne opposition" poursuit-il.

Si ce duel entre voisin n'a pas de réel enjeu, le coach fédéral ne veut pas entendre parler de relâchement. Ambitieux comme ses joueurs, Martinez veut décrocher une 24ème victoire en 31 rencontres (5 partages et 2 défaites). Pourtant, le Catalan sait que face à cette jeune équipe néerlandaise en pleine reconstruction, la tâche s'annonce ardue. Ces Oranje-là n'ont quasiment plus rien à voir avec ceux rencontrés en novembre 2016 (1-1).

"C'est un match spécial. Les rivalités sont importantes dans le football. Cette équipe est en bonne forme, il y a un bon groupe qui semble bien vivre ensemble. Et les résultats sont positifs même s'ils auraient certainement mérités mieux contre la France. Ils vont venir à Bruxelles avec beaucoup d'envie. Ca devrait être un très bon match, très intéressant tactiquement, mais nous jouons à domicile devant nos supporters, qui ont été fantastiques contre la Suisse, donc nous devons réaliser une belle performance. Nous voulons remporter ce duel avec la manière" avance encore Martinez.

Et l'entraîneur espagnol de rendre en guise de conclusion un dernier hommage à Thierry Henry, qui s'est engagé avec l'AS Monaco : "Nous sommes très fier. Nous sommes arrivés ensemble là on nous voulions aller. Nous avons profité de son incroyable expérience pour préparer la Coupe du Monde. Il nous a apporté ses excellents conseils, il a énormément travaillé avec le staff et a beaucoup aidé l'équipe. Maintenant, il est venu le moment pour lui de se lancer. C'est la bonne chose à faire, c'est une chose naturelle. En plus, il va là où il a débuté sa carrière, il rentre chez lui à Monaco. J'espère qu'il aura toujours un grand sourire quand il repensera à tous les souvenirs qu'il a vécus avec les Diables Rouges. Je suis sûr qu'il restera un ambassadeur et grand fan du football belge."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK