Lukaku sur son image de joueur incompris : "tout a commencé avec mon échec à Chelsea"

Suite de l’entretien réalisé par la RTBF en compagnie de Romelu Lukaku, après la première partie consacrée à sa finale malheureuse en Europa League et celle où il aborde le racisme dans le monde du football. Dans une vaste interview, l’attaquant des Diables rouges aux 53 buts se livre sur tous les sujets qui lui tiennent à cœur : l’Italie, sa vie privée, sa chasse aux records, sa première saison réussie avec l’Inter et son image d’incompris, qui lui colle à la peau malgré des statistiques inégalées sous la vareuse de l’équipe nationale. "Cette image a été créée quand je suis parti à Chelsea. Quand je suis arrivé là-bas et que j’ai échoué, j’ai dû me montrer pour prouver mais en équipe nationale ça ne marchait pas. Je voulais être au top mais je n’y étais pas. J’étais tellement concentré sur ce que je devais faire sur le terrain que je me foutais de ce que les gens disaient de moi."


►►► Partie 1 : Romelu Lukaku : "je ne regrette pas l'épisode de la médaille en finale d'Europa League"
►►► Partie 2 : Romelu Lukaku : "ce qui est beau dans notre pays, c'est la diversité"
►►► À lire aussi : 
Lukaku sur son image de joueur incompris : "tout a commencé avec mon échec à Chelsea"


 

"Je sens que je suis dans le coeur des Belges

"J’ai dû surpasser ces critiques à un moment. Après l’Euro, je me suis dit "il faut arrêter, parce que tu es en train de te tuer pour rien. Ca ne sert à rien d’essayer de se défendre ". Je dois juste me concentrer sur mon travail et à la fin, en fonction de mes performances, on verra si je suis aussi mauvais que ce qu’on dit. Oui, je sens que je suis dans le cœur des Belges. Je suis naturel. Je n’ai jamais mis mon agenda personnel avant l’équipe. Je ne suis pas comme ça."

L’interview complète sera à découvrir ce soir dans l’avant-match d’Islande – Belgique, rencontre à suivre sur les médias de la RTBF.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK