Lukaku : "la Nations League est une opportunité de gagner un trophée, c'est ma motivation"

Romelu Lukaku a fêté son premier capitanat par un doublé. Ses 54e et 55e buts avec les Diables rouges ont permis à la Belgique de s'imposer en Islande et de reprendre la tête de leur groupe en Nations League.

Le score de 1-2 atteste que la victoire n’a pas été aisée. "C’était un déplacement pas facile. On savait qu’ils allaient être très organisés. On les attendait en 4-4-2, mais ils ont joué en 5-3-2. Ce qui rendait notre tâche un peu plus difficile pour pénétrer. On a gagné c’est le plus important", commente Big Rom.

"Un peu de chance" sur le penalty

L’attaquant de l’Inter a provoqué son deuxième penalty en deux matches. "J’ai eu un peu de chance que l’arbitre siffle sur cette action. Souvent quand le ballon sort, l’arbitre ne siffle pas. Je savais que le défenseur allait essayer de mettre sa jambe. Ma première intention était de frapper. La balle est partie un peu loin, il m’a taclé et j’ai quand même eu un peu de chance".

Lukaku ne cesse de faire grimper son total buts en équipe nationale. Le record de Van Himst et Voorhoof (30) est loin. "Je ne vais pas mentir, c’était une ambition de casser ce record. Mais le plus important, c’est de gagner avec l’équipe nationale. Ma motivation, c’est de gagner un trophée. Même si la Nations League rend notre programme plus chargé, c’est quand même une source de motivation. C’est une opportunité de remporter un trophée".

Leader avec ou sans le brassard

Taulier de l’attaque depuis des années, Lukaku a endossé une nouvelle responsabilité, celle de capitaine. "Je connais mon rôle dans cette équipe. J’essaie juste d’encourager mes coéquipiers. Je vais au bout pour mon équipe. Même si on est en difficulté, j’essaie de montrer le droit chemin pour atteindre nos objectifs. Je remercie le coach de m’avoir fait confiance pour ce match".

Dans le même temps, l’Angleterre a perdu au Danemark et la Belgique récupère donc la première place de son groupe. "On savait que si on gagnait on allait se remettre dans une bonne situation. Le Danemark est une équipe assez forte et nous avait rendu la tâche assez difficile à Copenhague. Je savais qu’il y avait une opportunité que l’Angleterre perde ce match. C’est ce qui est arrivé. Cela rend les choses plus faciles pour nous de nous qualifier pour le Final Four".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK