Les plus futés pourront voir l'avion des Diables

Les plus futés pourront voir l’avion des Diables
Les plus futés pourront voir l’avion des Diables - © FILIP DE SMET - BELGA

Ce mercredi, vers midi, les Diables Rouges s’envoleront vers Moscou, à bord du fameux TRIDENT, l’A 320 aux couleurs de notre équipe nationale. Mais ils ne pourront être aperçus par aucun supporter. Pas de passage par "Bruxelles-National" à Zaventem, et décollage depuis une piste bien plus éloignée (celle de l’ex-ABELAG, désormais EXECUJET, réservée aux vols privés). Pas la peine donc, et c’est une recommandation de Brussels Airlines, de faire le déplacement pour (essayer de) voir les Diables ou l’avion. Même de loin.

Mais pour les plus déterminés, une ou deux possibilités de voir au moins l’avion en phase de décollage existent. Deux sites de "spotting", sites d’observation de décollages ou atterrissages pour les passionnés d’aviations et/ou d’avions (souvent des photographes) se situent autour de l’aéroport national. L’un à Zaventem, le long de la piste "01/19" (site du Speelbos), l’autre sur le territoire de Steenokkerzeel (Melsbroek) le long de la piste "25L-07R" (lieu-dit "Caricol"). 

Cette dernière est en principe plutôt une piste d’atterrissage. Mais les vents dominants actuels (Nord/Nord-Est/Est, comme ce mardi) favorisent aussi les décollages. A vérifier ce mercredi, mais ce pourrait être le meilleur endroit pour aller observer ou photographier le TRIDENT en partance pour Moscou.

Ces "spottings" sont officiellement ouverts, accessibles, et sont même aménagés : quelques bancs, quelques places de parking. Au-delà des passionnés, nombreux sont ceux qui viennent y passer un moment pour le plaisir, souvent pour une pause de midi et papoter entre amis.

Les plus acharnés des supporters des Diables, et les plus futés d’entre eux (parce qu’il faut trouver l’endroit, pas évident si on n’y est jamais allé), feront peut-être le déplacement pour simplement faire quelques clichés du TRIDENT qui décolle.

L’option "Caricole" est la plus fiable, vu l’endroit d’où partira l’avion des Diables, et vu la tendance des vents dominants ces jours-ci. A vos appareils photo et vos smartphones !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK